Bande Annonce de TROIS BÉBÉS SUR LES BRASDécouvrez la bande Annonce de TROIS BÉBÉS SUR LES BRAS sur FilmoTVhttp://
Frank Tashlin
Alex GerryConnie StevensIda MooreJames GleasonJerry LewisMarilyn MaxwellReginald GardinerSalvatore Baccaloni

TROIS BÉBÉS SUR LES BRAS

99 mn

Note de SensCritique :

6.6 / 10
voir la bande annonce

Réalisateur : Frank Tashlin.

Casting : Alex Gerry, Connie Stevens, Ida Moore, James Gleason, Jerry Lewis, Marilyn Maxwell, Reginald Gardiner. Salvatore Baccaloni

Synopsis : La vedette Carla Napoli doit incarner « La Vierge Blanche du Nil ». Or, elle annonce à son imprésario qu'elle est enceinte et qu'elle se souvient vaguement d'avoir épousé quelqu'un au Mexique, par une nuit bien arrosée. Lorsqu'elle accouche de triplés, les enfants sont confiés à Clayton, son ami d'enfance...

Scénario : Frank Tashlin.
Musique : Walter Schard.
Pays : Etats-Unis d'Amérique
Tags : Comédie, Film des années 1950, Famille loufoque, JERRY LEWIS.

Inclus danspassillimite
voir ce film

Comme nombre de génies burlesques, Jerry Lewis est resté toute sa vie un grand enfant. Quand il tourne Trois bébés sur les bras, il a 32 ans. Mais celui qu’il incarne, Clayton Poole ne semble pas en avoir la moitié, tant il irradie l’enfance, tant il affiche une intrépidité et une naïveté hors du commun. Au service d’un amour sans espoir pour une amie d’enfance devenue star à Hollywood, et qui l’embauche pour faire du baby sitting, ne pouvant pas s’occuper des triplés auxquels elle vient de donner le jour…

Le scénario n’est pas, il faut en convenir, d’une épaisseur stupéfiante, les situations sont plutôt kitsch et les chansons ne laissent pas un souvenir indélébile. Jerry Lewis n’est pas Jerry Lee Lewis, qui a la même époque mettait le feu à son piano. Mais le comédien possède un incroyable génie comique, une capacité à faire le clown qui dépasse l’entendement. En voyant Trois bébés sur les bras, il faudrait être de bois pour ne pas être pris de fou-rire, notamment dans la scène où il se met en tête d’imiter différents programmes de télévision.

Dans la vraie vie, Jerry Lewis n’était pas cet être si maladroit avec les dames. Lorsqu’il tourne Trois bébés sur les bras, lui en a déjà quatre à la maison, que des garçons, les deux suivants naîtront plus tard. Mais le film de Tashlin joue bien avec les clichés, qui oppose assez clairement la sincérité d’un petit gars de la campagne et le cynisme qui règne à Hollywood, plus Babylone que jamais. Clichés que retournera Atom Egoyan dans son film La Vérité nue, imaginant sans les nommer un duo de comiques ressemblant à Jerry Lewis et Dean Martin mêlés à un scandale sexuel…

Quand il tourne Trois Bébés sur les bras, Jerry Lewis est déjà un vieux routier du rire. Enfant de la balle, il accède au vedettariat en mêlant son talent à celui de Dean Martin, crooner mielleux dont les minauderies mettent magnifiquement en relief les grimaces irrésistibles que produit Jerry Lewis. Les deux hommes tourneront seize films ensemble. Jusqu’à ce que Jerry ait envie de voler de ses propres ailes et de mettre en chantier des films plus ambitieux, sans avoir à trainer son flemmard de partenaire. Force est de reconnaître que Dean Martin ne manque pas à Trois Bébés sur les bras, même s’il est évident qu’il aurait pu sans forcer incarner le rôle dévolu à Reginald Gardiner. Après ce film-là, Jerry Lewis ne va pas tarder à mettre en scène lui-même une bonne partie des films dans lesquels il apparaît. Condition nécessaire à la satisfaction de son extrême exigence.

Jerry Lewis n’est pourtant pas de ces comiques consensuels, si tant est qu’il y en ait, car paradoxalement rien n’est plus clivant que le rire. Curieusement, comme Hitchcock, c’est en France qu’il a reçu un accueil critique qui lui était ergoté en son pays natal. Peut-être nos compatriotes avaient-ils senti cette dimension surréelle, burlesque, déraisonnable de son jeu. Mais comme chacun sait les clowns ont tous du bleu à l’âme. Et la carrière du signataire de Docteur Jerry et Mr Love va peu à peu laisser apparaître des ambitions humanistes, voire une certaine mélancolie dépassant largement l’aspect purement mécanique, mais cette mécanique est d’une belle précision, de ses premières apparitions.

Quel que soit le talent de Jerry Lewis, il serait injuste de passer sous silence l’apport du réalisateur, un certain Frank Tashlin. Venu du cartoon, le cinéaste était l’un de ces horlogers du gag sans lesquels Hollywood serait resté bien pâle. Tashlin a tourné sept films avec Jerry Lewis. Outre celui qui nous intéresse ici, citons Artistes et Modèles, Un vrai cinglé de cinéma, Le Kid au kimono, Cendrillon aux grands pieds, Un chef de rayon explosif et Jerry chez les cinoques. Hormis ceux que le comédien a réalisé lui-même et que l’on s’accorde à porter au pinacle, tels Le Dingue du palace ou Le Zinzin d’Hollywood, ceux qui portent la griffe de Tashlin sont sans conteste les plus intéressants.

Une actrice hollywoodienne célèbre se retrouve enceinte. Elle accouche en toute discrétion pour ne pas ruiner sa carrière, et hérite de triplés, qu'elle ne peut pas emmener en tournage de son prochain péplum en Egypte. Elle confie la garde des trois nourrissons à celui ...

Lire la suite
7
FrankyFockers
le contexte
A voir également
Affiche du film LE DINGUE DU PALACE
Inclus danspassillimite
 
Affiche du film PROFESSEUR MABOULE
Inclus danspassillimite
 
Affiche du film JERRY CHEZ LES CINOQUES
Inclus danspassillimite
 
Affiche du film ARTISTES ET MODÈLES
Inclus danspassillimite
 
FilmoTV vous recommande
Affiche du film PREMIÈRE ANNÉE

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film MADEMOISELLE DE JONCQUIÈRES

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film SHEHERAZADE

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film MA FILLE

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film BLOOD SIMPLE (VERSION RESTAURÉE)

à partir de

2.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film BLACKKKLANSMAN - J AI INFILTRÉ LE KU KLUX KLAN

à partir de

4.99