TROIS FILMS COURTS DE JEAN-JACQUES BEINEIX

Bientôt disponible
Pour découvrir ce qui était à l'origine de Jean-Jacques Beineix (et deux autres raretés)
Comédie - France - 69 MIN - Tous publics

Le Chien de M. Michel (fiction, 1977, 14') : Seul et sans travail, Monsieur Michel a pour seul ami un chien qui n’existe pas. Mais les aboiements de celui-ci dérangent les voisins. Que faire ?

Place Clichy sans complexe (documentaire, 1994, 26') : Une visite du chantier de rénovation du grand cinéma de la Place Clichy qui passe d’une unique salle de 1600 places à un...

Pas encore disponible
Pas encore disponible
1 min avant1 min avant
Sylvain Angiboust

Le Chien de M. Michel (fiction, 1977, 14') : Seul et sans travail, Monsieur Michel a pour seul ami un chien qui n’existe pas. Mais les aboiements de celui-ci dérangent les voisins. Que faire ?

Place Clichy sans complexe (documentaire, 1994, 26') : Une visite du chantier de rénovation du grand cinéma de la Place Clichy qui passe d’une unique salle de 1600 places à un multiplexe de 12 salles.

Assigné à résidence (documentaire, 1997, 27') : Suite à une attaque cérébrale, Jean-Dominique Bauby est paralysé et ne peut plus communiquer avec son entourage qu’en clichant des paupières. On le rencontre alors qu’il achève son livre Le Scaphandre et le papillon.

 
Dans le même genre vous pouvez trouver DEUX HOMMES ET UNE ARMOIRE (Le court métrage qui a lancé la carrière internationale de Roman Polanski: une oeuvre absurde et cruelle qui annonce la carrière future du cinéaste.) ou encore LE SCAPHANDRE ET LE PAPILLON (L'adaptation du livre autobiographique de Jean-Dominique Bauby, auquel Jean-Jacques Beineix avait consacré le documentaire Assigné à résidence.).