Bande Annonce de UDécouvrez la bande Annonce de U sur FilmoTVhttp:////content.filmotv.fr/elts/programmes/439/fond/439_w_500.jpg
Grégoire Solotareff
Bernadette LafontGuillaume GallienneIsild Le BescoVahina GiocanteArtus de PenguernBernard AlaneMaud ForgetSanseverino

U

71 mn

Note de SensCritique :

6.8 / 10
voir la bande annonce

Réalisateur : Grégoire Solotareff, Serge Elissalde.

Casting : Bernadette Lafont, Guillaume Gallienne, Isild Le Besco, Vahina Giocante, Artus de Penguern, Bernard Alane, Maud Forget. Sanseverino

Synopsis : U est une très sympa petite licorne bleue, âgée de 5000 ans, qui aide une jolie princesse mal-aimée à passer le cap difficile de… l’enfance, pour enfin devenir... comme tout le monde. Heureusement, les wéwés veillent… Les wéwés (ouais, comme « ouais-ouais ») ce sont les membres d’une famille un peu recomposée, (on y trouve un lézard bavard, un loup obèse, un chat guitariste…) qui promènent leur désordre joyeux à travers le monde.

Scénario : Grégoire Solotareff.
Musique : Sanseverino.
Pays : France
Tags : Jeunesse, Interdits aux grands, Famille en délire, Opération Noël, Familles lointaines, Merveilleux animé, Films d'animations européens, Spécial Poésie.

à partir de

2.99
-50%
pour les abonnés
voir ce film
Décidément, l’animation française nous habitue aux bonnes surprises. Après les Kirikou de Michel Ocelot, après Les Triplettes de Belleville de Sylvain Chomet, voici l’U de Grégoire Solotareff qui a la bonne habitude de parler aux enfants avec toutes les couleurs de l’humour, du noir au blanc. Du coup, les grands restent aussi.
Alors, vous me direz « U comme quoi » ? Eh bien, U comme Licorne bien sûr. (En latin, on disait Unicorne).
C’est court, c’est gai, c’est vif et c’est beau comme de la peinture à l’eau. C’est beau aussi comme du jazz manouche, la guitare django-rheinesque de Sanseverino (qui a composé la musique originale) ne nous quittant pas pendant tout le film.
N’hésitez donc pas à monter le son. D’autant que, côté voix, on est aussi bien servi : Sanseverino encore, dans le rôle du Kulka qui, ouais-ouais, est un « cool cat » ; Guillaume Gallienne en impayable lézard anglophone ; Bernadette Laffont en mama rastaquouère et aussi les délicieuses Vahina Giocante et Isild Le Besco, en licorne et princesse susurrantes.
Ouais, ouais : montez le son. D’autant plus qu’ici, contrairement aux dessins animés courants, les personnages ne passent pas leur temps à hurler pour communiquer :
« - TU CROIS QUE C’EST UNE BONNE IDEE D’ALLER DANS LA FORET ? – OUI !!! » Là, pas du tout, tout le monde parle normalement. Et c’est bien agréable, quand un dessin animé ne prend pas les enfants, du bon dieu ou d’ailleurs, pour des ABRUTIS!!

Vous l’avez constaté, avec U, on n’est pas dans l’industrie lourde de chez Pixar (même si on aime beaucoup les films Pixar, hein ? Toy Story, Monsters, les Indestructibles, Nemo, Ratatouille, quand même…), on n’est pas dans la guimauve de chez Disney (là, il faut remonter aux Aristochats pour trouver aussi bien), on n’est pas non plus au studio Ghibli de Miyazaki (ah Mononoke, oh Totoro…), nous sommes bien dans le joli monde en aquarelle de Gregoire Solotareff, auteur-illustrateur arrivé en famille (et en 1960) de son Egypte natale et dont on se réjouit qu’il n’ait pas poursuivi sa carrière de médecin (comme son père) pour se retourner vers le dessin (comme sa mère).
Il est ainsi devenu un des plus grands auteurs-illustrateurs, sur le plan européen, de livres illustrés pour enfants. Avec cette marque de fabrique qui consiste à détourner les codes du conte de fée, pour mieux les faire rire (les enfants, pas les codes).
Un rire qui se communique d’autant plus volontiers aux adultes que Solotareff  multiplie les clins d’œil et les références.
Ainsi dans ce U, deuxième film réalisé en duo avec Serge Elissalde, après Loulou en 2003, Solotareff avoue sans vergogne avoir pompé Rembrandt (pour la scène de cuisine du début du  film), convoqué Gauguin pour ses décors côtiers, retrouvé Magritte dans le ciel… Et ceux qui le voudront pourront aussi reconnaître Le Mépris de Godard dans l’étude approfondie de son anatomie à laquelle la princesse Mona se livre, allongée sur son lit. Mona parle de ses ongles quand Bardot s’enquérait d’attributs plus postérieurs. Chacune son truc.

U c'est un film pour enfant comme on devrait en avoir plus... et il est français ! Disposant d'une touche graphique magnifique et d'un casting de voix excellente (quoiqu'il est possible de trouver le ton des acteurs un peu niais... mais c'est un film pour enfants je vous rappelle). ...

Lire la suite
8
Yannou

abandon

Ce film m'avait laissé un souvenir impérissable lors de sa sortie en salles, dû sûrement en grande partie aux couleurs qui se projettent partout. Il faut dire qu'entre ces feux de joie qui lancent au sol des ombres multicolores et le pays, le mouvement, distordus par des perspectives ...

Lire la suite
8
lislb
A voir également
Affiche du film ENSEMBLE, NOUS ALLONS VIVRE UNE TRES, TRES GRANDE HISTOIRE D AMOUR...

à partir de

2.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film YVES SAINT-LAURENT

à partir de

3.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film LES TROIS BRIGANDS

à partir de

2.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film UNE VIE DE CHAT

à partir de

2.99
-50%
pour les abonnés
 
FilmoTV vous recommande
Affiche du film COMME DES BETES

à partir de

4.99
 
Affiche du film THE WAVE

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film DANS L OMBRE DE TEDDY RINER

à partir de

3.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film AMERICAN NIGHTMARE 3 : ELECTIONS

à partir de

4.99
 
Affiche du film INSAISISSABLES 2

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film LA TORTUE ROUGE

à partir de

3.99
-50%
pour les abonnés