UN AMOUR DE SWANN

1984
110 mn
À la carte à partir de 2.99 € | -50% pour les abonnés

1984
110 mn
Parce que pour s'attaquer à Proust, Schlöndorff a décidé de concentrer l'intrigue sur une journée de 1885
Charles Swann appartient à la haute société. Il est désoeuvré et tombe sous le charme d'Odette de Crécy, demi-mondaine de son état. Après une nuit d'amour, il s'en lasse mais elle a vite fait de le reconquérir. Rongé alors par la jalousie, Swann sombrera victime de sa passion.
À la carte à partir de 2.99 € | -50% pour les abonnés
Drame
Allemagne | France
Tous publics
VM - HD

1 min avant
2 min après
Les avis sens critique
Les + de filmo

Nous sommes à la fin du dix-neuvième siècle. Charles Swann tombe fou amoureux d'Odette de Crécy et coule des jours heureux en sa douce et charmante compagnie. Seulement voilà: Swann est un homme du monde très en vue dans la haute société, alors que sa bien aimée est ce que l'on appelait alors une demi-mondaine, à savoir une call-girl de luxe. Cette situation finit par rendre Swann fou de jalousie et l'homme se livrera de plus en plus corps et âme, à sa passion destructrice.

Jeremy Irons alors tout fraîchement sorti de La maîtresse du lieutenant français de Karel Reisz, et de Travail au noir de Jerzy Skolimowski, était choisi par le cinéaste Volker Schlöndorff, primé à l'époque pour son film Le Tambour, pour incarner Charles Swann face à une Ornella Muti débordante de sensualité et justifiant du coup les débordements de folie dans lesquels sombre son amant Swann. Schlöndorff pour sa part, s'en tire avec les honneurs pour ce qui était de porter à l'écran un roman de Marcel Proust, auteur réputé difficilement adaptable au cinéma et au théâtre. Il s'est pour cela attribué les services au scénario des pointures que sont Peter Brook et Jean-Claude Carrière de même que de Marie-Hélène Estienne.

Les autres interprètes d'Un amour de Swann ont pour noms Marie-Christine Barrault, Fanny Ardant, Charlotte de Turckheim, Jean-François Balmer, Roland Topor, Jean-Pierre Coffe et un certain Alain Delon, étonnant, vous le verrez, en Baron de Charlus. Volker Schlöndorff a confié la photographie d'Un amour de Swann a Sven Nykvist, chef opérateur réputé pour son travail sur les œuvres de Woody Allen, Roman Polanski, Louis Malle, Philip Kaufman ou encore Andrei Tarkovsky. Le résultat n'en est que plus probant.

 
Dans le même genre vous pouvez trouver CONFESSION D'UN ENFANT DU SIECLE (Dans ce film de Sylvie Verheyde, la jalousie et la passion destructrice sont également de mise.) ou encore LE TEMPS RETROUVE (Ce film de Raoul Ruiz est aussi une adaptation de Marcel Proust.).

FilmoTV vous recommande

Même réal

Même casting

Pas si éloigné