UN ANIMAL, DES ANIMAUX

Parce que le film a été tourné au long cours entre 1991 et 1994, durant les travaux de réouverture de la grande galerie de Zoologie de Paris.
Documentaire - 1996 - France - 58 MIN - VF - Tous publics

La galerie de Zoologie du Muséum d'histoire naturelle de Paris ferme ses portes en 1965. Durant un quart de siècle, des centaines de milliers d’animaux naturalisés prennent la poussière, avant les grands travaux de rénovation du début des années 90.

1 min avant1 min avant
Les avis surSens Critique
Sylvain Angiboust
Sylvain Angiboust
CHRONIQUEUR

La galerie de Zoologie du Museum d'histoire naturelle de Paris ferme ses portes en 1965. Durant un quart de siècle, des centaines de milliers d’animaux naturalisés prennent la poussière.

Au début des années 90 sont entrepris de grands travaux de rénovation, suivis par le documentariste Nicolas Philibert. Le réalisateur explore le chantier de la galerie mais aussi les réserves, et les laboratoires où des taxidermistes travaillent avec attention à donner une nouvelle jeunesse aux animaux empaillés.

Le bâtiment rouvre en 1994 et prend le nom de Grande Galerie de l’Évolution.

Réalisé par

6.8 / 10

FILMOTV VOUS RECOMMANDE

Même réal

Même casting

Pas si éloigné

Le contexte

Parce qu'une scène de ce classique singulier de la science-fiction se déroule dans la galerie de Zoologie du Muséum d'Histoire naturel, avant sa longue fermeture et sa rénovation.

Nicolas Philibert

Dans ce court métrage polémique (interdit par la censure pendant 11 ans), Alain Resnais explore le Musée de l'Homme, à la découverte des trésors de l'art africain.

VOUS AIMEREZ PEUT-ETRE DANS LE PASS