Bande Annonce de UN DIMANCHE A LA CAMPAGNEDécouvrez la bande Annonce de UN DIMANCHE A LA CAMPAGNE sur FilmoTVhttp:////content.filmotv.fr/elts/programmes/1230/fond/1230_w_500.jpg
Bertrand Tavernier
Genviève MnichLouis DucreuxMichel AumontClaude WinterJean Roger MiloKatia WostrikoffMonique ChaumetteQuentin OgierSabien AzémaThomas DuvalJacques PoitrenaudPascal VignalValentine Suard

UN DIMANCHE A LA CAMPAGNE

91 mn

Note de SensCritique :

6.9 / 10
voir la bande annonce

Réalisateur : Bertrand Tavernier.

Casting : Genviève Mnich, Louis Ducreux, Michel Aumont, Claude Winter, Jean Roger Milo, Katia Wostrikoff, Monique Chaumette, Quentin Ogier, Sabien Azéma, Thomas Duval, Jacques Poitrenaud, Pascal Vignal. Valentine Suard

Synopsis : Juste avant la grande guerre. A la campagne, chez un peintre âgé. Il va recevoir son fils, sa bru et la petite famille et parler de tout et surtout de rien. Mais voilà que débarque sa fille, sans tambour mais avec trompette. Elle est emportée, pétillante, un peu folle, et si moderne. Elle est vivante. Et le vieil homme voit incarné par ses enfants ses propres contradictions: sagesse et folie, conservatisme et modernité, timidité et audace. Quand la jeune femme repartira, ce dimanche-là aura un goût d'inachevé.

Scénario : Bertrand Tavernier, Colo Tavernier.
Musique : Louis Ducreux, Marc Perrone.
Pays : France
Tags : Drame, Troisième âge, Festival de Cannes, Familles de France, Paternel français.

à partir de

2.99
-50%
pour les abonnés
voir ce film

Avec son air de Père tranquille, toujours plus enthousiaste sur les films des autres que sur les siens Bertrand Tavernier a fini par occulter le fait qu’il est depuis quarante ans un des plus grands pourvoyeurs d’œuvres parmi les plus éclectiques du cinéma français. A l’image de ses maîtres hollywoodiens il a été capable de filmer le Moyen âge, la guerre 14, le désarroi des écoles française, l’Afrique des petits blancs, le jazz, etc . Mais, chez lui tout est question de transmission générationnelle et donc de relation père enfant. En 1983 il réalise Un dimanche à la campagne où Sabine Azéma vient dynamiter le calme de la maison paternelle. Le film est tiré du roman oublié d’un grand nom du cinéma français, le scénariste de Claude Autant Lara Pierre Bost qui travailla pour Tavernier sur ses deux premiers films L’horloger de saint Paul et Le juge et l’assassin. Un roman intitulé « Monsieur Ladmiral va bientôt mourir » paru en 1945. Monsieur Ladmiral est joué par Louis Ducreux, 76 ans au moment du film, et qui visiblement se prend un coup de jeune.

Tavernier n’a jamais eu beaucoup de chance au festival de Cannes et l’ironie de l’histoire veut qu’il ait gagné en 1984 le prix de la mise en scène pour Un dimanche à la campagne. Or c’est précisément la mise en scène de ce film qui est mise en cause par ses détracteurs qui la jugent académique. Tavernier grand cinéaste narratif a mis sa caméra au service de son discours. C’est l’histoire d’un homme âgé, artiste honorable qui a raté le train de la modernité. Là le fond rejoint la forme à savoir la mélancolie paisible d’un homme qui sur le plan pictural comme sur le plan des choix de vie a refusé l’audace. Le mouvement c’est la fille, superbe personnage écrit par Colo Tavernier, la femme du cinéaste, et qui est dynamité par Sabine Azéma délicieusement hystérique. Elle est probablement la dernière descendante des « oseilles » ces héroïnes pimentées aux accents des faubourgs même si sa bonne éducation transparait toujours.

Sa performance dans Un dimanche à la campagne lui vaudra en 1985 le césar de la meilleure actrice et c’est chez Resnais en 1987 quelle doublera la mise avec Mélo. Elle aura pourtant un autre grand rendez-vous avec Tavernier en 1989 dans La vie et rien d’autre un authentique chef d’œuvre sur la fin de la grande guerre où elle affronte Philippe Noiret. Un mot encore sur Louis Ducreux directeur de troupe, directeur d’opéra, acteur erratique de théâtre et de cinéma, d’une grande culture et que le cinéaste embaucha après l’avoir rencontré à une réunion à la SACD, la société des auteurs ! On le retrouvera dans un autre Tavernier  Daddy Nostalgy avec  Dirk Bogarde et il s’éteindra en 1992 à l’âge de 81 ans. Avec Michel Serrault dans Nelly et Monsieur Arnaud  de Sautet ils auront été les vieux les plus dignes et les plus bouleversants de la fin du 20ème siècle.

Le château de mon père

Il faudrait faire la liste des films qui retranscrivent à l'écran, d'une manière ou d'une autre, les sensations que peut procurer la lecture de "La Recherche" de Proust. Avec plus ou moins de liberté, comme le faisait Carlos Saura dans "La Cousine Angélique", en le transposant ...

Lire la suite
7
Morrinson

La solitude des membres derniers

Le pitch est très simple. Un vieil homme, peintre à ses heures, accueille ses enfants et ses petits enfants au sein de son vaste domaine, en pleine campagne. Il habite seul avec son intendante, et le film commence par des plans séparés, marquant dès le départ l'isolement ...

Lire la suite
9
Evy Nadler

Cinéphile éclairé et talentueux, Bertrand Tavernier a, en une dizaine d'années, pris place parmi les meilleurs cinéastes contemporains et compte au moins deux chefs-d'oeuvre à son actif. Pour moi, le plus évident est sans nul doute Un dimanche à la campagne, qui renoue ...

Lire la suite
8
abarguillet
A voir également
Affiche du film LE JOUET (VERSION RESTAURÉE)

à partir de

2.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film PARIS-MANHATTAN

à partir de

2.99
Inclus danspassillimite
 
Affiche du film LAISSEZ-PASSER

à partir de

2.99
Inclus danspassillimite
 
Affiche du film SOUS LE FIGUIER

à partir de

2.99
-50%
pour les abonnés
 
En image
FilmoTV vous recommande
Affiche du film COMME DES BETES

à partir de

4.99
 
Affiche du film THE WAVE

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film DANS L OMBRE DE TEDDY RINER

à partir de

3.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film AMERICAN NIGHTMARE 3 : ELECTIONS

à partir de

4.99
 
Affiche du film INSAISISSABLES 2

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film LA TORTUE ROUGE

à partir de

3.99
-50%
pour les abonnés