UN ÉTÉ À OSAGE COUNTY
À partir de 2.99 €
Drame - 2014 - Etats-Unis - 121 MIN - VM - Tous publics

Après la disparition de leur père, les trois filles Weston, Barbara – en pleine crise conjugale –, Karen, et Ivy se retrouvent après plusieurs années de séparation, dans leur maison familiale, aux côtés de leur mère Violet, à la fois paranoïaque et lunatique et atteinte d’un cancer de la bouche. Ce sera l’occasion de dévoiler certains secrets et certaines rancœurs, trop longtemps laissés dans l’ombre...

Réalisé par

6.3 / 10
1MNavant
2MNaprès
Les avis sur Sens Critique
Laurent Bourdon

Laurent Bourdon

CHRONIQUEUR

En 2007 eut lieu, à Chicago puis à Broadway, les premières représentations de August : Osage County, du dramaturge américain Tracy Letts. Non seulement le succès fut immédiat, mais son auteur reçut le Tony Award de la meilleure pièce ainsi que le prix Pulitzer de l’œuvre théâtrale. Il n’en fallait pas plus pour qu’Hollywood s’y intéresse de près.

C’est ainsi que John Wells, homme de télévision à l’origine de la série Urgences et auteur de The Company Men avec Ben Affleck en victime de la crise, fut approché par Bob et Harvey Weinstein, qui avaient produit la pièce et qui lui proposèrent de porter à l’écran l’adaptation, écrite par Tracy Letts, lui-même. Contrairement à l’avis de ce dernier, qui souhaitait reprendre les comédiens ayant créé sa pièce, Wells et les Weinstein n’en gardèrent aucun.

Dans la famille Weston, vous reconnaîtrez donc, dans le rôle de la mère, paranoïaque et lunatique, la méconnaissable Meryl Streep ; dans celui du père, poète et alcoolique, Sam Shepard, et, dans les rôles de leurs trois filles, Julia Roberts, en aînée trop mais mal aimée, Juliette Lewis et Julianne Nicholson. Voici Un été à Osage Country, une région d’immenses plaines située au Nord de l’Oklahoma, au cœur de l’Amérique profonde.

FILMOTV vous recommande

Pas si éloigné

Même réal

Contexte

Meryl Streep

Après des années passées à ses côtés, la jeune Alexandra (Teresa Wright) va, enfin, découvrir la vraie nature de sa mère (Bette Davis)...

John Wells

Autre huis clos familial dysfonctionnel, avec repas en forme de règlement de comptes.

LA DAME DE FER (2011)

Vous aimerez peut-être dans le Pass Illimité