UN éTé MAGIQUE

2014
109 mn
Parce qu'à 75 ans, c'est la première fois que Morgan Freeman tombait amoureux au cinéma
Ce film n’est plus disponible

Monty Wildhorn est un écrivain devenu alcoolique et dépressif après la mort de son épouse. Son neveu, inquiet, l’envoie se reposer à Belle-Isle. Monty y fait la connaissance d’une mère célibataire et de ses trois filles. C’est le début d’une renaissance intime et littéraire…

Ce film n’est plus disponible
Comédie
Etats-Unis
Tous publics
1 min avant
2 min après
Les avis sens critique
Les + de filmo

Un misanthrope qui redécouvre le plaisir de vivre au contact de belles âmes lors d’une parenthèse estivale enchantée : le sujet est un classique du cinéma américain humaniste. Ici, donc, un vieil écrivain qui n’écrit plus depuis la mort de sa femme chérie, qui picole et râle sans arrêt, rencontre une gamine à laquelle il finit par apprendre la force de l’imagination, mais aussi ses deux sœurs, sa charmante maman, et un handicapé mental très attachant.

Cette ré-initiation tardive au bonheur de fréquenter autrui pourrait être un peu candide, mais elle écrite et filmée avec beaucoup de finesse par Rob Reiner qui sait particulièrement bien mettre en lumière les espoirs et les petites blessures de l’enfance comme il le fit dans son meilleur film Stand by me, adapté de Stephen King. Là, il dirige à nouveau le charismatique Morgan Freeman après Sans plus attendre, où il était déjà question de mordre dans la vie avant qu’il ne soit trop tard. Face à Freeman, aussi drôle en cynique patenté qu’attendrissant en mentor souriant, la toujours sexy Virginia Madsen, et surtout la jeune Emma Fuhrmann, promise, à l’évidence, à une grande carrière. Un casting magique. 

 
Dans le même genre vous pouvez trouver SANS PLUS ATTENDRE DE ROB REINER (A nouveau Morgan Freeman mais cette fois en duo avec Jack Nicholson pour une comédie de "amusons-nous et réalisons nos rêves avant qu'il soit trop tard".) ou encore PAULINE DÉTECTIVE DE MARC FITOUSSI (Une jolie fantaisie policière au bord de l'eau avec une Sandrine Kiberlain épatante).