UN HéROS TRèS DISCRET

Bientôt disponible
Parce que pour son deuxième film, Jacques Audiard refaisait appel à Mathieu Kassovitz et Jean Louis Trintignant
Policier / Suspense - 1996 - France - 102 MIN - Tous publics

Nourri depuis son enfance de récits héroïques, Albert Dehousse vit pendant la guerre une vie terne dans une petite ville du Nord. En septembre 1944, il plaque tout pour se rendre à Paris, où après avoir glané une série d'informations auprès d'un ancien collaborateur, il intègre le milieu de la résistance et s'invente un passé d'ancien Français libre à Londres.  Ses mensonges...

Réalisé par

6.9 / 10
1 min avant1 min avant
2 min après2 min après
Les avis surSens Critique
Gérard Delorme
Gérard Delorme
CHRONIQUEUR

Après avoir dirigé Jean-Louis Trintignant et Mathieu Kassovitz dans son premier film Regarde les hommes tomber, Jacques Audiard remet le couvert en leur confiant le rôle d'un même personnage mais à plusieurs décennies d'intervalle.

Ce héros très discret est un opportuniste qui  comprend, au lendemain de la guerre, que la France de De Gaulle a besoin qu'on lui raconte des histoires exaltantes plutôt que de se voir rappeler une réalité peu glorieuse. Il va donc s'inventer, grâce aux livres, un passé de résistant qui va faire de lui un héros.

Pour illustrer cette fascinante imposture, Jacques Audiard utilise divers procédés, l'un consistant à faire parler des témoins douteux dont les déclarations contradictoires ne font que souligner le mensonge qu'ils perpétuent, tandis que la mise en scène reste au diapason de son personnage, un maître des silences et des allusions. C'est tout l'art de la litote, qui consiste à en dire moins pour en faire savoir plus...

Le contexte

Mathieu Kassovitz

Ce qu'un homme est obligé de faire pendant l'occupation pour survivre et sauver celle qu'il aime.

Jacques Audiard

Mathieu Kassovitz joue un homme qui trompe son ennui en usurpant l'identité des personnes qu'il rencontre.

REGARDE LES HOMMES TOMBER

VOUS AIMEREZ PEUT-ETRE DANS LE PASS