UN SINGE EN HIVER

1962
99 mn
Inclus dans l’abonnement

1962
99 mn
Parce que Belmondo n'est pas doublé pour la scène de la corrida avec les voitures
1944. Lors des bombardements, Albert Quentin, propriétaire d'un hôtel à Tigreville, sur la côte normande, promet à sa femme de ne plus jamais boire d'alcool s'ils s'en sortent. Une quinzaine d'années plus tard, Gabriel Fouquet, un jeune publicitaire qui boit pour oublier ses déboires sentimentaux, va l'amener à rompre sa promesse et l'entraîner à passer une nuit très arrosée...
Inclus dans l’abonnement
Comédie
France
Tous publics
VF - HD

1 min avant
2 min après
Les avis sens critique
Les + de filmo

Rencontre au sommet entre deux générations d’acteurs du cinéma français, Jean Gabin et Jean-Paul Belmondo, Un singe en hiver a pu se tourner grâce à une initiative de Michel Audiard. C’est lui qui a proposé au réalisateur Henri Verneuil d’adapter le roman d’Antoine Blondin couronné par le prix Interallié quelques années plus tôt.

Mais Audiard avait accepté d’écrire scénario et dialogues à une condition : le rôle du jeune Gabriel Fouquet devait être tenu par Belmondo face à Gabin qui était déjà prévu par la production. Pour lui, cela ne fait aucun doute, les deux comédiens forment le tandem idéal pour incarner l’hôtelier quinquagénaire et le jeune publicitaire passionné de tauromachie qui vont vivre une fameuse nuit d’ivresse.

Comédie, aux accents mélancoliques, Un singe en hiver enchaîne les scènes d’anthologie et aligne des répliques mémorables On se contentera d’en rappeler deux : « Monsieur Esnault, si la connerie n’est pas remboursée par les Assurances Sociales, vous finirez sur la paille ! », lance Belmondo. Quant à Gabin, il prononce : « Si quelque chose devait me manquer ce ne serait plus le vin, ce serait l’ivresse. »

 
Dans le même genre vous pouvez trouver BOIRE ET DÉBOIRES (La rencontre entre un analyste financier et une jeune femme qui perd le contrôle de soi sous l'effet de l'alcool) ou encore BARFLY (La relation tumultueuse d'un couple d'alcooliques).

FilmoTV vous recommande

Même réal

Même casting

Pas si éloigné