Bande Annonce de UNE AUTRE VIEDécouvrez la bande Annonce de UNE AUTRE VIE sur FilmoTVhttp:////content.filmotv.fr/elts/programmes/5833/fond/5833_w_500.jpg
Emmanuel Mouret
Ariane AscarideJasmine TrincaJoeystarrStéphane FreissVirginie LedoyenBernard VerleyThibault VinçonVittoria Scognamiglio

UNE AUTRE VIE

91 mn

Note de SensCritique :

/ 10
voir la bande annonce

Réalisateur : Emmanuel Mouret.

Casting : Ariane Ascaride, Jasmine Trinca, Joeystarr, Stéphane Freiss, Virginie Ledoyen, Bernard Verley, Thibault Vinçon. Vittoria Scognamiglio

Synopsis : Aurore est une grande pianiste et une concertiste talentueuse. Mais depuis la mort de son père, elle ne parvient plus à jouer et décide de partir dans le sud avec son frère, qui gère sa carrière, afin de vider la maison de père. Là, elle y rencontre Jean, un électricien qui s'occupe du quartier, venu pour effectuer des travaux. Alors qu'on la pousse à se remettre à jouer, Aurore débute une idylle avec Jean, ce qui l'aide à se remettre au piano. Mais Jean vit avec Dolorès, une femme très amoureuse de lui qui ne voit pas du tout d'un bon oeil se rapprochement et s'avère prête à tout pour les éloigner l'un de l'autre.

Scénario : Emmanuel Mouret.
Musique : Grégoire Hetzel.
Pays : France
Tags : Drame, Couples adultères.

à partir de

9.99
voir ce film

On connaissait Emmanuel Mouret plus lumineux, plus léger, plus ancré dans le marivaudage mettant en scène les petits tracas du désir, l’infidélité ou encore la culpabilité qu’elle engendre. Le tout sur le ton de l’humour où cruauté et drôlerie se donnaient le change. Avec Une autre vie, le cinéaste change de ton.

C’est même un sacré virage que celui-ci pour le réalisateur d’Un baiser s’il vous plait puisqu’il se dirige ici vers le mélodrame, le vrai. Il s’intéresse à un triangle amoureux où Aurore, une pianiste réputée tombe amoureuse de Jean, un électricien. Un amour réciproque contrarié par la femme de ce dernier, Dolorès, qui n’a pas du tout l’intention de laisser filer l’homme qu’elle aime.

Empruntant allégrement à Douglas Sirk ou encore Alfred Hitchcock, on reconnaît tout de même Mouret dans les hésitations vocales propres à ses personnages mais aussi dans son choix de comédiens à contre-emploi comme Virginie Ledoyen en femme sensuelle et sans morale et Joey Starr, brut de douceur et de sensibilité. 

Si les fans de l’impertinence légère d’Emmanuel Mouret peuvent être un peu étonnés par ce tournant, ils peuvent aussi s’avouer agréablement surpris du pari risqué que tente le réalisateur : se lancer dans un mélo. Si des chefs d’œuvre venant de Visconti, Sirk ou encore Grémillon sont associés à ce mot, ce genre de film est un peu tombé en désuétude au moment où sort Une autre vie. Et pourtant ce dernier en reprend toutes les caractéristiques citant allégrement Corps à cœur de Paul Vecchiali pour la relation des amants, Elle et lui de Leo McCarey pour le destin tragique de Dolorès et même Vertigo comme dans cette scène dans un couvent qui n’est pas sans évoquer celui de la mission espagnole dans le film d’Alfred Hitchcock.

On retrouve notamment les couleurs chaudes de la Riviera française, particulièrement cinématographique, le triangle amoureux qui ne cesse de changer où les rapports de force évoluent en permanence, les corniches belles et dangereuses et les personnages presque stéréotypés tant il ne semble incarner qu’une seule idée. La preuve avec le nom ou la profession ici des héros malheureux où Dolorès va bien vivre toute sa douleur, dans tous les sens du terme mais aussi la fait subir, où Aurore va s’éveiller à l’amour mais aussi à la fragilité du sentiment et où Jean, l’électricien va comme réanimer un corps jusque-là sans vie. Il reprend d’ailleurs un système très sirkien opposant ainsi un personnage plutôt vacillant et tragique à un autre plus stable.

Mais Emmanuel Mouret ne semble pas pour autant oublier qui il est, au contraire, il semble même avoir fait un chemin presque jusqu’au-boutiste de son cinéma. Il reprend notamment des actrices qu’il a déjà fait travailler comme Virginie Ledoyen, vue dans Un baiser s’il vous plaît et Ariane Ascaride qu’il a fait tourner dans Changement d’adresse et l’Art d’aimer. D’ailleurs, c’est la deuxième fois, avec ce dernier, qu’il laisse sa place de rôle principal. Dans l’Art d’aimer, c’était Cluzet, ici, c’est Joey Starr, qu’il dit avoir pris pour son épaisseur à la Lino Ventura. Mais au delà du casting, on reconnaît le réalisateur par sa façon de mettre en scène la cruauté de ses personnages. Contrairement à ses films précédents, celui-ci ne prend pas la peine de la dissimuler sous l’humour et la légèreté mais se confronte directement à la gravité. Et c’est en ça qu’il s’agit d’un tournant pour Mouret. 

le contexte
A voir également
Affiche du film L ARMÉE DU CRIME

à partir de

2.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film LES DENTS DE LA NUIT

à partir de

2.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film L ART D AIMER

à partir de

2.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film SCANDALEUSE GILDA

à partir de

2.99
-50%
pour les abonnés
 
FilmoTV vous recommande
Affiche du film BASTILLE DAY

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film APPRENTICE

à partir de

3.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film IRREPROCHABLE

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film SUICIDE SQUAD

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film GENIUS

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film INSAISISSABLES 2

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés