Bande Annonce de Une heure de tranquillitéDécouvrez la bande Annonce de Une heure de tranquillité sur FilmoTVhttp:////content.filmotv.fr/elts/programmes/6950/fond/6950_w_500.jpg
Patrice Leconte
Christian ClavierArnaud HenrietCarole BouquetChristian CharmetantJean-Paul ComartJean-Pierre MarielleMartine BorgRaphaël BocobzaRossy de PalmaSébastien CastroStéphane de GroodtValérie Bonneton

Une heure de tranquillité

79 mn

Note de SensCritique :

4.4 / 10
voir la bande annonce

Réalisateur : Patrice Leconte.

Casting : Christian Clavier, Arnaud Henriet, Carole Bouquet, Christian Charmetant, Jean-Paul Comart, Jean-Pierre Marielle, Martine Borg, Raphaël Bocobza, Rossy de Palma, Sébastien Castro, Stéphane de Groodt. Valérie Bonneton

Synopsis : Michel est un passionné de jazz qui cherche depuis des années le disque qui manque à sa collection. Un jour de brocante, il met enfin la main dessus et rentre s'enfermer chez lui avec un objectif en tête : l'écouter paisiblement... Mais cette journée ne va pas exactement prendre la direction qu'il escomptait et tout le monde autour de lui va s'employer à la lui gâcher !

Scénario : Florian Zeller.
Musique : Eric Neveux.
Pays : France

à partir de

11.99
voir ce film

Si vous aviez une heure devant vous, là... Une heure rien qu’à vous, soixante minutes pour assouvir une passion, 3600 secondes de bonheur assuré, vous en feriez quoi ? Michel Leproux lui sait déjà comment il occuperait tout ce temps : il rentrerait chez lui, fermerait la porte à double tour et se prélasserait dans son canapé, en écoutant le disque de jazz qu’il cherche depuis des années et qu’il vient enfin de dénicher...

Oui, sauf que cette Heure de tranquillité va surtout être une heure de cauchemar car tout le monde, de son épouse à sa femme de ménage en passant par ses ouvriers ou son fils, tout le monde a décidé de lui pourrir cet instant de répit ! Patrice Leconte signe avec le film que vous allez voir, l’adaptation enlevée de la pièce de Florian Zeller. On y trouve tous les classiques du théâtre de Boulevard, notamment les portes qui claquent, mais aussi ce soupçon de cruauté et de psychologie qui est l’apanage des grands textes.

Quant à la performance de Christian Clavier, que dire sinon qu’elle est évidente !

Cela faisait huit ans que Christian Clavier et Patrice Leconte ne s’étaient plus retrouvés, l’un devant la caméra de l’autre. La dernière fois, c’était pour Les bronzés 3 et leurs 10 millions ½ d’entrées en 2006. Avant cela, Les bronzés font du ski en 1979 et Les bronzés l’année précédente avaient assis la réputation de l’acteur et du réalisateur comme deux machines à engranger les entrées. Leurs retrouvailles semblaient donc logiques, ces deux-là se connaissant parfaitement, et autant dire vous venez de le constater, que la satisfaction est à la hauteur de l’attente.

Dans ce registre du théâtre filmé, potentiellement toujours très risqué, Clavier-Leconte réussissent à produire à l’arrivée un véritable objet de cinéma et pas simplement la réplique efficace d’un grand succès de la scène. La performance est à ranger dans la même catégorie que d’autres expériences du même style comme Le dîner de cons, Le prénom ou Nos femmes. Evidemment, et même si le personnage vedette de Michel Leproux a tendance à occuper tout l’espace, les personnages secondaires sont ici primordiaux. Carole Bouquet (en épouse dépressive), Rossy de Palma (en femme de ménage compulsive) ou l’irrésistible Stéphane de Groodt (en voisin envahissant), amplifient l’effet recherché, mais ce quasi huis clos au cœur d’un bel appartement haussmannien aurait vite pu devenir étouffant alors qu’il souffle au contraire un vent de folie dans chaque pièce.

Et quitte à parler de pièce, parlons de théâtre car Florain Zeller est devenu en quelques années l’auteur qui compte, sur les planches bien entendu, mais aussi au cinéma. Son texte Le père, joué triomphalement sur scène par Robert Hirsch, est adapté par Philippe le Guay, (metteur en scène des Femmes du 6e étage et Alceste à bicyclette avec Fabrice Luchini), avec Jean Rochefort dans le rôle de ce patriarche atteint d’Alzheimer, à qui sa fille, (interprétée par Sandrine Kiberlain), va offrir une virée en Floride, nom de la version cinéma...

"Me, Myself and I ". Reposant entièrement sur les épaules de Christian Clavier qui parvient à en faire des tonnes sans être dans la caricature, cette adaptation plutôt réussite de le pièce de théâtre: " Une heure de tranquillité " permet de se divertir sans prises de ...

Lire la suite
7
E_nigma

Après l'"Emmerdeur" voici l'"Emmerdé"

Michel Leproux a de la chance, collectionneur de vinyle, il trouve dans un marché aux puces un disque qu'il recherchait depuis des années et n'a plus qu'un seul but rentrer chez lui pour l'écouter, il ne demande qu'une heure de tranquillité pour écouter son disque, son entourage, ...

Lire la suite
8
KilleurExtrem

Quand l'acteur fait le film

J'ai regardé "Une heure de tranquillité" avec une certaine appréhension dégagée par les commentaires Ô combien négatifs de nombre d'utilisateurs de Sens Critique. "Navet", "pas drôle", "anachronique" etc, telles étaient les critiques acerbes de beaucoup de cinéphiles ...

Lire la suite
7
Kihoul Allan
 
le contexte
A voir également
Affiche du film Les anges gardiens

à partir de

2.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film Je vais craquer

à partir de

2.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film La guerre des miss

à partir de

2.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film VENISE SOUS LA NEIGE

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés
 
En image
FilmoTV vous recommande
Affiche du film COMMENT J AI RENCONTRE MON PERE

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film HHHH

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film VENISE SOUS LA NEIGE

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film UN PROFIL POUR DEUX

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film CONSPIRACY

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film THE JANE DOE IDENTITY

à partir de

3.99
-50%
pour les abonnés