Bande Annonce de UNE HISTOIRE AMERICAINEDécouvrez la bande Annonce de UNE HISTOIRE AMERICAINE sur FilmoTVhttp:////content.filmotv.fr/elts/programmes/7695/fond/7695_w_500.jpg
Armel Hostiou
Kate MoranVincent MacaigneAudrey BastienJean LebretonMurray BarlettSofie RimestadClaudia FranzenIan PoninskiKevin Xu

UNE HISTOIRE AMERICAINE

85 mn

Note de SensCritique :

5.6 / 10
voir la bande annonce

Réalisateur : Armel Hostiou.

Casting : Kate Moran, Vincent Macaigne, Audrey Bastien, Jean Lebreton, Murray Barlett, Sofie Rimestad, Claudia Franzen, Ian Poninski. Kevin Xu

Synopsis : Par amour, Vincent a suivi Barbara à New York. Mais la jeune femme n'est plus amoureuse de lui. Vincent décide de tout faire ou presque pour la reconquérir au risque de se perdre lui-même.

Scénario : Armel Hostiou, Léa Cohen, Vincent Macaigne.
Musique : Arcan, Frank Williams And The Ghost Dance, Thomas de Pourquery.
Pays : France
Tags : Drame, Les villes d'Amérique, Loin de chez eux, En couple, Nouveautés.

à partir de

3.99
-50%
pour les abonnés
voir ce film

Une histoire américaine, c’est après Rives en 2012, le deuxième long métrage d’un ancien élève de la FEMIS, Armel Hostiou, qui fit ses premières armes en réalisant plusieurs courts métrages ainsi que des vidéos clips pour Babx et Bertrand Belin, entre autres. Et après un portrait de Paris dans son premier long métrage, c’est à New York qu’il s’intéresse ici. New York où son héros Vincent a suivi par amour Barbara. Mais cette dernière ne veut plus de lui. Vincent décide de tout entreprendre alors pour la reconquérir…

À l’origine puis au centre même du film d’Armel Hostiou se tient un acteur, par ailleurs cinéaste et metteur en scène de théâtre, Vincent Macaigne. Ce dernier faisait une apparition dans le précédent film du cinéaste qui imagina alors de développer un scénario à partir de cet acteur assurément hors norme. Les deux hommes ont ainsi travaillé ensemble à l’écriture de ce nouveau scénario lequel devait impérativement se dérouler à New York, Hostiou devant s’y rendre pour tourner un vidéo-clip. Le film s’élabore de cette façon, dans une économie de guerre, avec une équipe restreinte mais particulièrement soudée.

Aidé par Kate Moran, son actrice principale associée dès le départ au projet, le cinéaste fait son casting une fois arrivé sur place à New York. Il s’agit pour lui de jouer une carte franchement cosmopolite. Non seulement, il raconte une histoire entre une Américaine et un Français mais ces deux-là ne cessent  de croiser d’autres protagonistes venus des quatre coins du monde entier, histoire assurément d’illustrer le brassage des nationalités qui caractérise New York au quotidien. En route donc pour cette ville-monde.

Les conditions du tournage méritent d’être précisées tant elles révèlent une volonté  de création hors des sentiers battus. Ce tournage a duré vingt jours. Avec deux caméras dont une beaucoup plus légère que l’autre pour les nombreuses scènes de rue, tournées à la sauvette avec une figuration anonyme. À l’image de la première scène du film, celle de la rencontre avec un vendeur de DVD dans le métro qui a été tournée le jour même de l’arrivée de l’équipe à New York, la fiction rejoignant ainsi la réalité du film proprement dit. Le tournage n’avait pas réellement commencé et c’est ce vendeur de DVD croisé par hasard qui a fait naître cette première séquence.

Mais en l’état, ce premier tournage, réalisé à l’hiver 2012 ne pouvait donner lieu à un long métrage. Plusieurs mois après, à l’été 2012, le cinéaste reforme son équipe pour un second tournage à New York. Entre temps, Vincent Macaigne a perdu du poids et son apparence physique n’est plus tout à fait la même. Une ellipse narrative sert à expliquer ce changement qui est ainsi intégré à l’histoire. Comme l’explique le cinéaste « Le personnage n’arrive pas à tourner la page. Quelque chose s’évapore de la tendresse qu’il suscitait. Il fallait retravailler le film comme un tout en assumant cette rupture temporelle, narrative et dramaturgique. »

Il est manifeste que le troisième personnage de cette histoire d’amour impossible, c’est la ville de New York. Vincent s’y cogne à force d’entêtement : il ne respecte pas les codes des relations sociales qui régissent cette ville. Comme l’explique Vincent Macaigne : « Le fait d’aller à New York n’a plus rien à voir désormais avec le rêve américain. Et lui, c’est un héros romantique qui veut se réaliser dans une ville et qui finit par s’y perdre. Or, c’est une ville un peu vaseuse, comme si tous les possibles étaient un peu vaseux. » De cette vision de New York découle une insondable mélancolie qui est assurément aussi celle du personnage principal, amoureux déçu et obsédé jusqu’à la folie.

Une belle histoire

Une histoire américaine fait passer des rires aux larmes en un quart de fraction de seconde. Armel Hostiou réalise ici un Grand Film dans la langue de Shakespeare, sur le thème de la quête amoureuse, qui redonne foi en l'avenir du Cinéma Français. D'une justesse inédite, ...

Lire la suite
10
M_la_Maudite

Une histoire de désespoir

Difficile de lâcher prise quand la personne que l’on a attendu toute une vie s’en va et nous laisse seule en compagnie de notre conscience. Ne reste alors plus qu’un choix : continuer sa route ou s’accrocher, coûte que coûte. Second choix qui sera celui du héros d’Une ...

Lire la suite
7
Florian Bodin
le contexte
A voir également
Affiche du film LES INNOCENTES

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film LA LOI DE LA JUNGLE

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film DRIVE

à partir de

2.99
Inclus danspassillimite
 
Affiche du film ZODIAC

à partir de

2.99
-50%
pour les abonnés
 
En image
FilmoTV vous recommande
Affiche du film COMME DES BETES

à partir de

4.99
 
Affiche du film THE WAVE

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film DANS L OMBRE DE TEDDY RINER

à partir de

3.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film AMERICAN NIGHTMARE 3 : ELECTIONS

à partir de

4.99
 
Affiche du film INSAISISSABLES 2

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film LA TORTUE ROUGE

à partir de

3.99
-50%
pour les abonnés