UNE NUIT à L'ASSEMBLéE NATIONALE

À partir de 8.99 €
Parce que le film et son titre renvoient explicitement aux Marx Brothers
Comédie - 1988 - France - 88 MIN - VF - Tous publics
Un écologiste adepte du naturisme, Walter Arbeit, accompagne le député-maire Dugland à l'assemblée nationale afin d'y être décoré de la Légion d'honneur. Cet honorable citoyen a en effet relancé l'activité économique de son village en y fondant un camp nudiste attirant nombre d'estivants. Sur place, Arbeit découvre que sa décoration a été achetée frauduleusement par le député corrompu. Fou de rage, il va semer la panique dans les couloirs de l'hémicycle. Le scandale provoqué semble bien arranger certaines personnalités politiques.

Réalisé par

4.9 / 10
1MNavant
2MNaprès
Les avis sur Sens Critique
Sylvain Angiboust
Sylvain Angiboust
CHRONIQUEUR

C’est en 1988 que sortit « Une nuit à l’assemblée nationale » de Jean-Pierre Mocky, le 8 juin très précisément, soit entre les deux tours des législatives qui allaient voir la victoire de la gauche, après la réélection du président François Mitterrand. Du bon marketing, même si l’assemblée nationale de Mocky, n’a pas grand-chose à voir avec son modèle.
 Il s’agit bien sûr d’une farce antiparlementaire emmenée par une troupe de joyeux branquignols appartenant à toutes les générations du comique français : Jean Poiret, Jacqueline Maillan, Darry Cowl, mais aussi Blanc, Balasko et Benguigui.
Apprenez donc bonnes gens comment un naturiste vint recevoir sa légion d’honneur dans l’hémicycle et découvrit la corruption républicaine.

FILMOTV vous recommande

Même réal

Même casting

Pas si éloigné

Contexte

Michel Blanc

Le titre du film de Mocky est un clin d’oeil au chef-d’oeuvre burlesque des Marx Brothers.

Jean-Pierre Mocky

Une comédie burlesque sur les travers de la politique.

GROSSE FATIGUE

Vous aimerez peut-être dans le Pass Illimité