UNE TRILOGIE DE LA LUXURE

Bientôt disponible
Érotique - 1972 - HongKong - 97 MIN - Tous publics
Trois jeunes femmes travaillants dans un hôtel de passe particulièrement populaire, content les parcours qui les ont amenées à devenir filles de joie… Histoire 1 Hai-xiang (Hsia Wen) échappe de peu à une sévère sentence suite à sa relation adultère avec son voisin forgeron, Wang Da-chu (Wang Hsieh). Insatisfaite par son éjaculateur précoce de mari (Li Yun-chung), elle le trompait...

Réalisé par

5.7 / 10
1 min avant1 min avant
Les avis surSens Critique
Frédéric Ambroisine
Frédéric Ambroisine
CHRONIQUEUR
1972 marque le grand retour de Li Han-hsiang (LES AMANTS ETERNELS) à Hong Kong et à la Shaw Brothers après un septennat d'indépendance à Taiwan. Cette année là, le cinéaste aborde aussi pour la première fois le fengyue - du cinéma érotique en costumes - un genre qu'il aborde avec autant de sérieux et de savoir-faire que ses grandes fresques historiques, et dont il devient aussitôt le maître absolu. Et c'est avec UNE TRILOGIE DE LA LUXURE qu'il ouvre le bal, en dirigeant avec brio un casting d'actrices aussi charmantes que talentueuses telles que Betty Pei Ti (INTIMATE CONFESSIONS OF A CHINESE COURTESAN), Liu Wu-chi (LES 14 AMAZONES), et Hsia Wen (DIAL FOR MURDER), sans oublier la vétérante Wang Lai (THE WILD, WILD ROSE), qui livre une performance aussi provocante qu'hilarante en professeur d'éducation sexuelle. Du coté des hommes, on retrouve entre autres, le bestial Wang Hsieh (LES GRIFFES DE JADE), le charmant Tsung Hua (THE BASTARD), et le taciturne Li Yun-chung (L'HIRONDELLE D'OR). Doté d'un budget modeste comparé à des films épiques tels que LES 14 AMAZONES et LE SEIGNEUR DE LA GUERRE sortis la même année à Hong Kong, UNE TRILOGIE DE LA LUXURE fut tout simplement le film le plus rentable de la Shaw Brothers en 1972 ainsi qu'un des dix plus gros succès au box-office local.
Le contexte

Li Han Hsiang

LE COMPLOT DES CLANS

VOUS AIMEREZ PEUT-ETRE DANS LE PASS