UNIVERSAL SOLDIER : RéGéNéRATION

Bientôt disponible
Parce que le 4ème volet de la franchise a été tourné en Bulgarie
Science-fiction - 2010 - Etats-Unis - 97 MIN - interdit aux moins de 12 ans
Des terroristes ont pris le contrôle de la centrale nucléaire de Tchenobyl et menacent de l'utilier comme arme contre l'Occident. Pour faire face à l'attaque de l'armée russe, ils mettent en service un nouveau guerrier surhumain, le NGU. Seule solution : réactivier Luc Deveraux, l'Universal Soldier...

Réalisé par

3.7 / 10
1 min avant1 min avant
2 min après2 min après
Les avis surSens Critique
Stéphane Boudsocq
Stéphane Boudsocq
CHRONIQUEUR

Un bon soldat, c'est comme un bon briquet : il suffit d'en allumer la mèche pour qu'il pète le feu ! Partant de ce principe un peu trivial, et après avoir vu le film qui va suivre, vous comprendrez mieux de quoi je vous parle.

"Universal soldier regeneration" nous entraine dans un futur proche. Un terroriste tchétchène s'est retranché dans la centrale de Tchernobyl avec en otage les enfants du président russe. Est-ce l'effet toujours latent des radiations de cet endroit maudit, le voici en tout cas qui menace de tout faire sauter pour déverser sur l'Europe un nouveau nuage radioactif… La riposte ne tarde pas : les militaires réactivent leur arme suprême, Luc Deveraux, et le jettent dans la bataille où il affrontera un autre super combattant, joliment baptisé le NGU mais aussi son ennemi de toujours, le redoutable sergent Andrew Scott.

Voilà planté le décor, j'ajouterai juste les cerises sur le gâteau, à savoir le retour au générique de la saga de Jean-Claude Van Damme et Dolph Lundgren…

Le contexte

Jean-Claude Van Damme

L'origine de la série permet de mieux comprendre les évolutions des épisodes suivants et d'assister aux prouesses de jeunesse de l'inimitable JCVD !

John Hyams

Pour faire face au crime, rien de mieux que de créer des policiers mi-hommes, mi-machines... Mais attention, technologie et conscience font rarement bon ménage...

BLOODSPORT

VOUS AIMEREZ PEUT-ETRE DANS LE PASS