VALENTIN

2003
78 mn
Ce film n’est plus disponible
Buenos Aires, années 60 : Valentin, 8 ans, vit avec sa grand-mère car sa maman l'a abandonné et que son père, un macho coureur et antisémite, est trop occupé à essayer de lui trouver une "nouvelle maman". Alors Valentin rêve : qu'il sera cosmonaute, qu'il aura, bientôt, une nouvelle famille. Et justement, voilà que Papa lui présente sa nouvelle fiancée, jeune, ravissante, douce et...
Ce film n’est plus disponible
Jeunesse
Argentine | France
Tous publics
1 min avant
2 min après
Les avis sens critique
Les + de filmo

Vous êtes prêt à fondre ? Valentin, le petit héros de 8 ans qui donne son titre à ce délicieux film argentin de Alejandro Agresti, est vraiment un petit bonhomme craquant. C’est à travers son regard d’adorable binoclard qui a une légère coquetterie dans l’œil que l’on découvre l’Argentine de 1969 et le monde si difficile à comprendre des adultes. Sa maman est partie quand il était petit. Son père, un macho antisémite et dragueur,  le délaisse et il vit chez sa grand-mère acariâtre mais tendre. Une enfance particulière pour un gosse qui se pose mille et une questions, ne cesse d’ailleurs de les poser à son entourage et qui réussira, après bien des chagrins et des désillusions, à se construire sa famille idéale. Inspirée de la propre enfance du cinéaste, cette chronique rêveuse et douce-amère à Buenos Aires aborde aussi en filigrane des thèmes forts tels que l’identité juive ou l’engagement politique dans les années 60, comme lors de cette scène où un prêtre de gauche horrifie son auditoire en faisant l’éloge funèbre de Che Guevara lors de son sermon ! De scènes familiales très justes en petites prises de conscience d’un enfant déçu par les adultes, ce drame optimiste touche par sa sensibilité et son charme piquant. Entouré, entre autres, de la grande Carmen Maura, actrice fétiche de Pedro Almodovar et récompensée en 2006 par un prix d'interprétation au Festival de Cannes pour Volver, le petit Rodrigo Noya est d’un naturel époustouflant dans le rôle titre. Il bouffe littéralement l’écran. « Il est impossible de ne pas t’adorer » dit à Valentin une jeune femme qui finira par l’adopter. Elle a raison, c’est totalement impossible.

 
Dans le même genre vous pouvez trouver LA FAUTE À FIDEL DE JULIE GAVRAS ou encore LA NINA SANTA DE LUCRECIA MARTEL .