VERS SA DESTINÉE

Bientôt disponible
Parce que John Ford a humanisé un mythe américain - Lincoln- en le filmant comme "un avocat plouc de Springfield"
Drame - 1939 - Etats-Unis d'Amérique - 96 MIN - Tous publics
En 1832, encouragé par la femme qu'il aime, Abraham Lincoln a appris le droit tout seul, sans fréquenter l'université. Après le décès de sa bien-aimée, il s'installe à Springfield, dans l'Illinois. Jeune avocat sans expérience, il accepte de prendre la défense de deux frères accusés de meurtre...

Réalisé par

7.6 / 10
1 min avant1 min avant
2 min après2 min après
Les avis surSens Critique
Jacques Lévy
Jacques Lévy
CHRONIQUEUR

Le titre original de Vers sa destinée est encore plus parlant : Young Mr Lincoln (le jeune Lincoln). Mais John Ford, qui venait de réaliser La Chevauchée fantastique, ne signe pas ici un classique « biopic », comme on dit. L’idée du film n’est pas de retracer la vie du fameux président mais plutôt de se concentrer sur les débuts d’Abraham Lincoln comme avocat.

Le réalisateur avait pour projet de montrer que « même jeune homme, Lincoln portait quelque chose de grand en lui ». Le scénario évoque principalement deux affaires qui illustrent en quoi ce personnage majeur de l’Histoire américaine incarne les valeurs de justice, de démocratie, de liberté. Mais ce portrait décrit surtout le futur président comme un être humain avec ses qualités et ses faiblesses.

Henry Fonda, qui tournera ensuite six autres films sous la direction de John Ford, prête sa haute silhouette maladroite à ce jeune Lincoln qui, tout en étant attaché à pourfendre l’injustice, est capable de tricher lors d’une fête de village. Et, grâce à une mise en scène en apparence toute simple, le cinéaste décrit l’évolution d’un être empoté qui gagne peu à peu en assurance et peut faire face à son destin de « grand homme ».

Le contexte

Henry Fonda

Un film réalisé trois ans avant Vers sa destinée par John Ford

John Ford

Une biographie d'Abraham Lincoln signée Spielberg et centrée sur les dernières années de sa vie

LE FAUX COUPABLE

VOUS AIMEREZ PEUT-ETRE DANS LE PASS