VICTOR, VICTORIA

1982
130 mn
Parce que Julie Andrews reprendra son rôle sur scène à Broadway en 1995
À la carte à partir de 2.99 € | -50% pour les abonnés
A Paris, dans les années 30, une chanteuse avec une voix exceptionnelle ne parvient pas à trouver d'engagement. A la suite de sa rencontre avec un homosexuel raffiné elle décide de tenter sa chance en se déguisant en homme. Se faisant passer pour Victor, un noble polonais, elle fait sensation et attire bientôt l'attention d'un Américain. Il s'intéresse à son spectacle, mais aussi ...
À la carte à partir de 2.99 € | -50% pour les abonnés
Comédie
Etats-Unis | Grande-Bretagne
Tous publics
VM

1 min avant
2 min après
Les avis sens critique
Les + de filmo

Jeunes gens apprenez que derrière la voix de la reine dans Shrek se cache une des plus délicate et subtile actrice et chanteuse que l’angleterre ait porté.

Il s’agit de Julie Andrews qui enchanta les mômes dans Mary Poppins de Robert Stevenson et qui eut le bon goût d’épouser l’un des cinéastes les plus drôles des Etats-Unis, Monsieur Blake Edwards, lequel lui donna un de ses plus beaux rôles en 1982, c’était dans Victor Victoria.

Un film de travestissement comme la littérature et le cinéma en ont connu beaucoup. Le thème de l’ambiguïté sexuelle est cette fois-ci à double détente. Une femme se travestit en homme pour mieux exprimer sa passion de l’Opéra. Il ou elle est désiré(e) par hommes et femmes. Toute la malice licencieuse de Edwards, cinéaste libertin, se manifeste dans ce film d’une extrême drôlerie.

 
Dans le même genre vous pouvez trouver CABARET DE BOB FOSSE (1972) ou encore CERTAINS L'AIMENT CHAUD DE BILLY WILDER (1959) .

FilmoTV vous recommande

Même réal

Même casting

Pas si éloigné