VIDEODROME

À partir de 2.99 €
Fantastique / Horreur - 1983 - Canada - 84 MIN - VF - HD - Tous publics
Canal 83, une chaîne de télévision par câble que dirige Max Renn, s'est spécialisée dans les programmes morbides et sanglants. Un jour, Harlan, l'un des techniciens, capte par hasard quelques extraits d'une émission qui semble retransmise par satellite et qui enchaîne les scènes très réalistes de torture et de violence...
1 min avant1 min avant
2 min après2 min après
Les avis surSens Critique
Gérard Delorme
Gérard Delorme
CHRONIQUEUR

6e film de David Cronenberg, Videodrome est l’avant-dernier de sa première période marquée par l’horreur organique et la contamination. C’est surtout l’un de ses plus visionnaires et intuitifs dans le sens où il pressent plus qu’il n’annonce une ère nouvelle de dépendance entre l’homme et la technologie.

Il met en scène Max Renn, le programmateur d’une chaîne de télé spécialisée dans le porno soft. Un jour, il découvre l’existence d’une émission plus ou moins illégale qui montre des sévices infligés en direct aux victimes. Renn est immédiatement subjugué par cette formule qui ne coûte rien mais garantit le succès. Le problème, c’est que le signal video rend dépendant et provoque des hallucinations.

Dans un de ses meilleurs rôles, James Woods pousse son personnage avec cynisme et ironie jusque dans ses derniers retranchements, tel un détective de film noir, lancé dans la quête obsessionnelle d’une vérité dérangeante. Malgré des effets spéciaux un peu datés, Cronenberg fait preuve d’une imagination stupéfiante qui préfigure ce qui aujourd’hui est représenté couramment grâce à l’image de synthèse. 

Réalisé par

7.3 / 10

FILMOTV VOUS RECOMMANDE

Même réal

Même casting

Pas si éloigné

Le contexte

James Woods

Une satire des media et de leur influence sur le comportement humain.

David Cronenberg

Même représentation d'une fusion entre l'organique et le métallique.

SALVADOR