VILLE PORTUAIRE (VERSION RESTAURÉE)

À partir de 2.99 € | -50% avec le Pass Illimité (sous conditions)
Parce qu'avec son 5ème film, Bergman regardait du côté du néoréalisme
Drame - 1948 - Suède - 90 MIN - VO - Tous publics
Un docker sauve une jeune femme de la noyade. Il se retrouvent par hasard à un bal et passent la nuit ensemble.

Réalisé par

6.2 / 10
1 min avant1 min avant
Les avis surSens Critique
Sylvain Angiboust
Sylvain Angiboust
CHRONIQUEUR

Gösta, un docker, erre sur les quais de la ville portuaire suédoise de Göteborg. Il voit une jeune femme tenter de se suicider en se jetant à l’eau et parvient à la sauver. Il la retrouve par hasard lors d’un bal.

Berit, la jeune femme, invite Gösta chez elle et ils passent la nuit ensuite. Berit n’a aucune intention de le revoir mais, sur les conseils de sa mère, elle lui fixe un deuxième rendez-vous.

Le couple fait la rencontre de Gertrud, une adolescente qui cherche à se faire avorter. Les deux jeunes femmes se sont connues autrefois en maison de correction.

FILMOTV VOUS RECOMMANDE

Même réal

Même casting

Pas si éloigné

Le contexte

Parce que Marcel Carné recrée à merveille l’atmosphère d'une autre ville portuaire, Le Havre. Et pour le couple Gabin/Morgan.

Ingmar Bergman

Comme chez Bergman, le couple se rencontre alors qu'elle est sur le point de se jeter à l'eau. La suite de l'histoire est différente et tient presque du conte de fée.

FACE À FACE

VOUS AIMEREZ PEUT-ETRE DANS LE PASS