VIVARIUM

À partir de 4.99 € | -50% avec le Pass Illimité (sous conditions)
L'esthétique du film renforce le sentiment d'enfermement et de folie ambiant : un film visuellement étonnant...
Science-fiction - 2020 - Belgique|Irlande|Etats-Unis d'Amérique - 94 MIN - VM - HD - Tous publics
Gemma et Tom sont à la recherche d'une première maison à acheter. Lorsqu'ils visitent un pavillon dans un gigantesque lotissement, ils ne sont pas prêts d'imaginer que leur vie toute entière va basculer...

Réalisé par

5.9 / 10
1 min avant1 min avant
2 min après2 min après
Les avis surSens Critique
Stéphane Boudsocq
Stéphane Boudsocq
CHRONIQUEUR

J’imagine que vous avez déjà envisagé d’acheter une maison ou un appartement. Peut-être êtes-vous allés jusqu’à visiter ce logement potentiel et à cette occasion, constaté que tous les agents immobiliers ne sont pas aussi sympas et dévoués que Stéphane Plaza ! Celui que vont croiser les deux héros de Vivarium est plutôt sympathique… en tout cas au début !

Car pendant que Gemma et Tom, joli petit couple d’Américains moyens, arpentent les pièces d’un pavillon témoin, leur vendeur disparait subitement. Et quand, un peu surpris, ils décident de reprendre leur voiture pour rentrer, ils n’y parviennent pas, se retrouvant piégés sur place. Commence alors un vrai cauchemar qui vient rythmer chaque jour des colis livrés durant leur sommeil, jusqu’à ce jour où Tom et Gemma vont découvrir un bébé devant leur porte !

Si vous aimez le bizarre, vous allez être servis : le film de Lorcan Finnegan est étrange, tordu, déroutant, dérangeant. Pour nous spectateurs évidemment mais surtout pour Jesse Eisenberg et Imogen Poots ses deux héros tragiques…

FILMOTV VOUS RECOMMANDE

Même casting

Pas si éloigné

Le contexte

Jesse Eisemberg

Que ce soit en immeuble ou en lotissement, le vie en banlieue réserve parfois des surprises voire des dangers insoupçonnables...

Lorcan Finnegan

Quelques fois, changer de maison c'est se donner une nouvelle chance ou tout simplement modifier son statut social. Mais attention au choix de cette nouvelle demeure : certaines sont étranges, voire dangereuses...

THE SOCIAL NETWORK

VOUS AIMEREZ PEUT-ETRE DANS LE PASS