Bande Annonce de VIVRE (VERSION RESTAURÉE)Découvrez la bande Annonce de VIVRE (VERSION RESTAURÉE) sur FilmoTVhttp:////content.filmotv.fr/elts/programmes/8663/fond/8663_w_500.jpg
Akira Kurosawa
Takashi ShimuraBokuzen HidariHaruo TanakaKamatari FujiwaraMiki OdagiriMinoru ChiakiMinosuke YamadaShin'ichi Himori

VIVRE (VERSION RESTAURÉE)

143 mn

Note de SensCritique :

8 / 10
voir la bande annonce

Réalisateur : Akira Kurosawa.

Casting : Takashi Shimura, Bokuzen Hidari, Haruo Tanaka, Kamatari Fujiwara, Miki Odagiri, Minoru Chiaki, Minosuke Yamada. Shin'ichi Himori

Synopsis : Kenji Watanabe est fonctionnaire des affaires public à Tokyo. Atteint d'une grave maladie incurable, il décide durant les derniers mois de son existence de son consacrer à l'achèvement d'un projet trop longtemps repoussé : transformer un des pires endroits de la capitale japonaise en jardin d'enfants...

Scénario : Akira Kurosawa, Hideo Oguni, Shinobu Hashimoto.
Musique : Fumio Hayasaka.
Pays : Japon
Tags : Drame, Maladie, Editions Originales, Carte Postale du Japon, Senior.

à partir de

2.99
-50%
pour les abonnés
voir ce film

Oh toi, téléspectateur insouciant, qui pense sans doute assister dans quelques minutes à une jolie bluette sur l’espérance en l’existence. Oui toi, quidam d’humeur badine, te disant peut-être : « tiens, je vais me faire un bon p’tit Kurosawa » comme d’autres se disent, « Et si je revoyais les meilleurs moments de la saison 10 de l’Amour est dans le pré » ? Bref, toi qui pourrais te trouver dans cet état d’esprit, écoute bien ce qui suit !

« Vivre », contrairement à ce que son titre pourrait laisser penser, n’a rien d’une aimable étude sur l’espoir et les lendemains qui chantent. Ce film de 1952 est un des plus sombres jamais tournés par Akira Kurosawa. L’histoire ? Celle de Watanabe, ingénieur japonais, atteint d’un cancer incurable (ah ben je vous avais prévenus hein !) qui décide de consacrer les derniers moments de son existence à la réalisation d’un projet trop longtemps repoussé : assainir un terrain vague sordide pour en faire un jardin destiné aux enfants… Voilà !

Encore une chose : « Vivre » est une merveille…

Deux parties pour un même film et une autre pièce maîtresse de l’œuvre d’Akira Kurosawa. Difficile d’ailleurs de discerner l’essentiel de l’indispensable dans le travail du maître nippon, tant ses réalisations, des années 40 aux années 90 auront marqué non seulement l’histoire du 7e art mais aussi influencé toute une génération de réalisateurs, de Spielberg à Coppola en passant par Malick et même Melville en France.

Un parcours émaillé d’immenses succès public au pays du Soleil levant et de nombreuses récompenses internationales : un Lion d’Or à Venise en 1951 pour « Rashomon », un Ours d’Argent à Berlin en 1959 pour « La forteresse cachée », une Palme d’Or à Cannes en 1980 pour « Kagemusha, l’ombre du guerrier » ou encore un Oscar d’honneur en 1990 pour l’ensemble de son travail.

Une oeuvre qui dépasse le simple stade du cinéma, tant Kurosawa aura été à la fois un précurseur et un facteur d’inspiration pour quantité d’autres artistes. Quelques exemples : « Les 7 samouraïs », un de ses classiques sorti en 1954 servira de base au travail de John Sturges pour ses « 7 mercenaires » six ans plus tard. « Yojimbo » en 1961 a été un des éléments moteurs à deux autres films : le western « Pour une poignée de dollars » de Sergio Leone et « Dernier recours » de Walter Hill avec Bruce Willis et Christopher Walken. Et saviez-vous que George Lucas avait méticuleusement décortiqué « La forteresse cachée » pour peaufiner son « Star Wars » ? Et si vous avez la curiosité de regarder « Les salauds dorment en paix » qui date de 1960, vous ne manquerez pas de remarquer les similitudes avec « Le parrain » de Francis Ford Coppola, notamment dans la magistrale scène de noce au tout début… Le cas ultime est « Runaway train » d’Andrei Kontchalowski, tourné d’après un scénario de Kurosawa…

Chronique d’une mort magnifiée

Watanabe n’apprendra que tardivement que tous ses collègues le surnommaient « La momie ». Mutique, prostré sur son bureau, au sein d’un service municipal qui lui aussi ploie sous une pile insondable de dossiers, il fait corps avec l’administration, sans lever la tête, ...

Lire la suite
9
Sergent Pepper

La lippe et rature à l'estomac

En 1952, Kurosawa est tout auréolé de cette incroyable aura internationale que le choc Rashomon et son Lion d’Or à Venise l’année passée ont pu lui offrir. A côté de cela, l’échec critique de L’Idiot semble presque anecdotique, et c’est avec une liberté accrue ...

Lire la suite
9
Torpenn

Le Passage

Vivre, un mot qui résume à lui seul notre condition de mortels, ce passage sur terre qui mène inéluctablement à la mort. Cette mort, on l'oublie, on l'occulte, mais elle est là, et nul ne décide de sa venue. Pour Watanabe, fonctionnaire en fin de carrière qui hante de sa ...

Lire la suite
10
Aurea
 
le contexte
A voir également
Affiche du film LA FORTERESSE CACHÉE

à partir de

2.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film LES SEPT SAMOURAÏS (VERSION RESTAURÉE)

à partir de

2.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film RÊVES (DREAMS)

à partir de

2.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film Un p tit gars de Ménilmontant

à partir de

2.99
-50%
pour les abonnés
 
FilmoTV vous recommande
Affiche du film PREMIÈRE ANNÉE

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film MADEMOISELLE DE JONCQUIÈRES

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film SHEHERAZADE

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film MA FILLE

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film BLOOD SIMPLE (VERSION RESTAURÉE)

à partir de

2.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film BLACKKKLANSMAN - J AI INFILTRÉ LE KU KLUX KLAN

à partir de

4.99