VOIR LE JOUR

À partir de 4.99 € | -50% avec le Pass Illimité (sous conditions)
C'est un joli film sur une femme pas si sage et les conditions de travail des sages-femmes
Drame - 2020 - France - 92 MIN - VF - HD - Tous publics
Jeanne, 50 ans, auxiliaire en maternité à Marseille. Zoé, sa fille de 18 ans, est partie étudier à Paris. Un accident à la maternité vient menacer l'équilibre de son lieu de travail. Comme si cela ne suffisait pas, elle voit son passé secret resurgir soudain quand revient dans sa vie Abel, ex-membre d'un groupe de rock dont elle fut la chanteuse
1 min avant1 min avant
2 min après2 min après
Les avis surSens Critique
Perrine Quennesson
Perrine Quennesson
CHRONIQUEUR

Pour son troisième long métrage, Voir le jour, la cinéaste Marion Laine retrouve une comédienne qu’elle connaît déjà bien. En effet, elle a confié le rôle principal à Sandrine Bonnaire qu’elle avait déjà faite jouer dans son premier film sorti en 2008, Un coeur simple.

Ici, on suit Jeanne qui travaille comme auxiliaire dans une maternité de Marseille. Nuit et jour, elle et ses collègues se battent pour défendre les mères et leurs bébés face au manque d’effectif et à la pression permanente de leur direction. Lorsqu’un drame survient à la maternité et que Zoé, sa fille de 18 ans, part étudier à Paris, le passé secret de Jeanne resurgit soudain et la pousse à affirmer ses choix de vie.

Pour le scénario, Marion Laine et sa productrice Marine Arrighi se sont librement inspiré du roman « Chambre 2 » de Julie Bonnie, une chanteuse devenue auxiliaire dans une maternité. Mais c’est aussi la propre expérience à l’hôpital de la réalisatrice quand elle avait 18 ans qui l’a mené vers cette histoire.

Réalisé par

6 / 10

FILMOTV VOUS RECOMMANDE

Même casting

Pas si éloigné

Le contexte

Sandrine Bonnaire

Les deux films s'intéresse aux enfants et surtout aux personnes qui permettent leur arrivée dans le monde

Marion Laine

Comme Voir le jour, le film s'intéresse aux difficultés de l'hôpital par le portrait de quelques-uns de ses membres

LE CIEL ATTENDRA DE MARIE-CASTILLE MENTION-SCHAAR