WENDEMI, L'ENFANT DU BON DIEU

Bientôt disponible
Pour Wendemi, jeune orphelin à la recherche d'identité dont le nom signifie "Dieu seul le sait"
Drame - 1994 - Burkina Faso | France - 94 MIN - Tous publics

Abandonné à la naissance, Wendemi est adopté par des villageois. A l’âge adulte, il ne peut pas se marier car il ne connait pas sa filiation. Il part pour la ville capitale à la recherche de sa mère.

Réalisé par

4.7 / 10
1 min avant1 min avant
Sylvain Angiboust
Sylvain Angiboust
CHRONIQUEUR

Un enfant est abandonné à la naissance dans un village burkinabé. Son père est un curé et sa mère n’a pas eu le courage de révéler cette union à sa famille. Le bébé est adopté par des paysans. Puisqu’on ignore son nom, il reçoit comme prénom Wendemi (« Dieu seul le sait » dans la langue moré).

Devenu adulte, Wendemi ne peut pas se marier car il ignore sa filiation. Après s’être disputé avec son demi-frère, il se rend à Ouagadougou, la capitale, pour retrouver sa mère. Son seul indice est le bracelet qu’il porte depuis sa naissance.  

Tags

Le contexte

Parce que ce film burkinabé est également une histoire d'orphelin, et qu'il a reçu en 1985 le César du meilleur film francophone (prix qui n'existe plus aujourd'hui).

S Pierre Yameogo

Rémi, le héros du roman d'Hector Malot, a été abandonné. Il parcours la France du dix-neuvième siècle à la recherche de ses parents.

SIRABA, LA GRANDE VOIE

VOUS AIMEREZ PEUT-ETRE DANS LE PASS