Bande Annonce de WHITEOUTDécouvrez la bande Annonce de WHITEOUT sur FilmoTVhttp:////content.filmotv.fr/elts/programmes/1733/fond/1733_w_500.jpg
Dominic Sena
Columbus ShortGabriel MachtKate BeckinsaleTom SkerittAlex O'LoughlinShawn Doyle

WHITEOUT

97 mn

Note de SensCritique :

4.7 / 10
voir la bande annonce

Réalisateur : Dominic Sena.

Casting : Columbus Short, Gabriel Macht, Kate Beckinsale, Tom Skeritt, Alex O'Loughlin. Shawn Doyle

Synopsis : Dans une base scientifique américaine en Antarctique, seul continent où jamais un crime n'a été commis, un corps est retrouvé dans la glace, et il ne s'agit visiblement pas d'un accident. Seule policière sur place, Carrie Stetko mène l'enquête. Mais alors que l'hiver, implacable, s'apprête à planter ses crocs et bloquer la station pour les six prochains mois, l'enquête s'avère plus dangereuse que prévue...

Scénario : Erich Hoeber, Jon Hoeber.
Musique : John Frizzell.
Pays : Canada | France | Etats-Unis d'Amérique
Tags : Policier / Suspense, Sous la neige , Quel suspens !, Du sang dans la neige, Il fait pas chaud.

à partir de

2.99
-50%
pour les abonnés
voir ce film
Du suspens et de la baston, du gore et des effets spéciaux, un décor original et oppressant, une actrice ravissante – Kate Beckinsale, en l'occurence – et quelques seconds rôles à plus ou moins forte gueule : c'est la formule magique de la série B selon Joel Silver. Ce producteur hollywoodien tout-puissant, à qui l'on doit les colossales sagas Matrix, l'Arme Fatale, Die Hard, ou Predator, a crée en 1999 une compagnie, appelée Dark Castle, en charge de produire des film de genre à budget raisonnable, comme Gothika ou La Maison de cire. White out, le film que vous allez voir, fait aussi partie de cette collection "pop corn et frissons" où, disons-le tout de suite, le plaisir buissonnier et la modestie tenaillée au corps, pallient largement les petites faiblesses de scénario qu'on pourrait trouver ci et là.

Pour réaliser White Out, Joel Silver a fait appel à Dominic Sena, avec qui il avait déjà travaillé sur Opération Espadon en 2002, un film de gangster resté célèbre pour un plan où Halle Berry montrait ses seins – on a les gloires qu'on mérite. Sena a par ailleurs réalisé 60 secondes chrono en 2000, avec Nicolas Cage, et Kalifornia, un road-movie avec Brad Pitt et David Duchovny, en 1993.

Avant de devenir cinéaste, Dominic Sena a tout d'abord exercé ses talents dans la publicité ou le clip, et en a ainsi réalisé plusieurs pour Janet Jackson à la fin des années 80, au sein de l'écurie Propaganda, comme ses illustres camarades David Fincher ou Michael Bay. C'est d'ailleurs le tournage d'une publicité, aux Jeux Olympique de Lillehammer en Norvège en 1994, qui lui donna envie de réaliser un film dans des conditions de froid extrême. Le froid et l'enfermement, explique-t-il, sont le terreau de la folie et par conséquent, le décor idéal pour situer un whodunnit, c'est-à-dire un polar dont l'objet est de coincer le mystérieux meurtrier.

Lorsque Silver est venu lui proposer ce thriller polaire, là où, parait-il, jamais un crime n'a été commis, Sena a donc sauté de joie. Et ce d'autant plus qu'il était fan du comic book dont le film est adapté. On imagine par ailleurs qu'il a pris un certain plaisir à faire tourner Kate Beckinsale, la belle héroïne d'Underworld, qui joue ici la fliquette chargée de la sécurité dans une base scientifique en Antarctique, prise en pleine tempête de neige, avec un tueur féroce à l'intérieur. Bref, beaucoup de joie dans ce film à -90°, qu'il ne s'agit pas forcément de prendre au premier degré.
Quelques mots sur le casting tout d'abord. On a déjà évoqué, dans la présentation, Kate Beckinsale, dont la première scène, sous la douche, peut apparaître comme un commentaire ironique sur le sex-appeal de l'actrice, puisque celle-ci passera le reste du film en double parka. Etant donné qu'il faut la voir une fois dénudée (gentiment dénudée), autant que ce soit tout de suite, semble ainsi nous dire Dominic Sena. A ses côtés, certains auront peut-être reconnu l'excellent Tom Skerrit, l'un de ces seconds rôles inoubliables à forte gueule du cinéma américain. Surtout connu dans les années 70 et 80, il s'est illustré dans MASH de Robert Altman, Alien de Ridley Scott, ou Dead Zone de David Cronenberg. Par ailleurs, deux jeunes premiers tiennent les principaux rôles masculins : Gabriel Macht, le visage du Spirit de Franck Miller ; et Colombus Short, l'acteur-danseur de Save the last dance et Steppin.

Film de producteur, White Out s'inscrit très clairement dans une histoire de la série B. On sait que Dark Castle, la compagnie que Joel Silver a crée en 1999 avec son comparse Robert Zemeckis et qui produit ce film, tire son nom de William Castle. Ce grand maître du Bis réalisa dans les années 40, 50 et 60, un nombre colossal de films fauchés mais toujours extrêmement inventifs, tels The House on haunted hill ou Thirteen Ghosts. Il a ainsi eu une influence décisive sur bon nombre de réalisateurs contemporains, comme Robert Zemeckis, donc, Joe Dante ou John Carpenter.

A propos de John Carpenter, justement. Ce dernier a réalisé en 1982 un film qui fait quelque peu penser à White Out : il s'agit de The Thing, lui-même remake d'un film d'Howard Hawks, La chose d'un autre monde. On y trouve la même idée d'une base scientifique isolée dans le grand nord ; la même idée d'une menace difficile à identifier sous les bourrasques de neige ; la même idée d'une angoisse fondée sur la claustrophobie et l'impossibilité de s'échapper. Néanmoins, la comparaison s'arrêtera là, Carpenter demeurant imbattable dans l'utilisation du hors-champ et la capacité à figurer une menace crédible avec une poignée de plans et de dollars. Autre film auquel on peut aussi penser : 30 jours de nuit de David Slade, sorti en 2008, dans lequel une petite communauté d'Alaska devait résister à une attaque de vampires. Et, comme par hasard, il s'agissait là aussi d'une variation autour de La chose. Décidément, dans le désert blanc, où que l'on se dirige, on finit toujours par retomber sur Hawks et Carpenter.

Bon alors, comment rédiger une critique positive d'un film que visiblement tout le monde s'échine à descendre. Ceci sera donc mon avis, et non une critique. J'ai aimé ce film oui, mais de là à vouloir expliquer et convaincre des gens que ce film est génial, je ne le ferais ...

Lire la suite
7
roly

Je dois dire que je ne comprends absolument pas les mauvaises critiques. "Whiteout" est un excellent film policier (genre que je n'aime pas beaucoup d'habitude). C'est à voir au moins pour la photographie et les décors, qui sont les points fort du film. L'intrigue est vraiment ...

Lire la suite
7
DarkParadise
A voir également
Affiche du film ET AU MILIEU COULE UNE RIVIÈRE

à partir de

2.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film LE LAPIN DE VELOURS
Inclus danspassillimite
 
Affiche du film OPERATION ESPADON

à partir de

2.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film INSOMNIA

à partir de

2.99
-50%
pour les abonnés
 
FilmoTV vous recommande
Affiche du film COMME DES BETES

à partir de

4.99
 
Affiche du film THE WAVE

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film DANS L OMBRE DE TEDDY RINER

à partir de

3.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film AMERICAN NIGHTMARE 3 : ELECTIONS

à partir de

4.99
 
Affiche du film INSAISISSABLES 2

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film LA TORTUE ROUGE

à partir de

3.99
-50%
pour les abonnés