Bande Annonce de WOLFENDécouvrez la bande Annonce de WOLFEN sur FilmoTVhttp:////content.filmotv.fr/elts/programmes/560/fond/560_w_500.jpg
Michael Wadleigh
Albert FinneyDiane VenoraEdward James OlmosGregory HinesSam GrayTommy NoonanMax M. BrownPeter Michael Goetz

WOLFEN

109 mn

Note de SensCritique :

6.6 / 10
voir la bande annonce

Réalisateur : Michael Wadleigh.

Casting : Albert Finney, Diane Venora, Edward James Olmos, Gregory Hines, Sam Gray, Tommy Noonan, Max M. Brown. Peter Michael Goetz

Synopsis : A New York, le promoteur milliardaire Chris Van de Veer, sa femme Pauline et leur garde du corps sont sauvagement assassinés. L'inspecteur Dewey Wilson, assisté de Rebecca Neff, psychologue spécialisée dans le terrorisme, se lancent sur la piste du ou des tueurs. Bientôt, d'autres cadavres sont découverts et les éléments de l'enquête semblent attester la présence de loups, espèce pourtant en voie de disparition sur le territoire américain, tout comme les Indiens. Dewey interroge Eddie Holt, activiste du NAM (Native American Movement)... 

Scénario : David Eyre, Eric Roth, Michael Wadleigh.
Musique : James Horner.
Pays : Etats-Unis d'Amérique
Tags : Fantastique / Horreur, Indiens d'Amérique, En compagnie des loups.

à partir de

7.99
voir ce film

C'est le deuxième film de Michael Wadleigh, célébrissime pour avoir signé le documentaire musical Woodstock, symbole du mouvement hippie en 1969... mais je vous parle d'un temps que les moins de vingt ans ne peuvent pas connaître. Documentariste pour la télévision, Wadleigh n'a réalisé que deux autres films de montage pour le grand écran. Il a commencé dans ce métier comme chef opérateur et a signé l'image du premier long métrage de Martin Scorsese, Who's that knocking at my door ? (1967) avec un débutant nommé Harvey Keitel. La seule incursion de Michael Wadleigh, réalisateur, dans la fiction est donc ce Wolfen, film de genre, ou plutôt à la croisée de plusieurs genres. C'est à la fois un thriller, un film d'horreur, et une fable écolo doublée d'un réquisitoire contre l'extermination des minorités sur le territoire américain. Et le propos est bien plus subtil et passionnant que ne le laissent croire l'affiche ou le résumé. Dans le rôle de l'inspecteur Dewey Wilson, on retrouve Albert Finney, très en cheveux, l'excellent acteur du théâtre anglais qui se fit connaître sur grand écran dans les années 1960 avec Samedi soir, dimanche matin de Karel Reisz et Tom Jones de Tony Richardson. Albert Finney, ce n'est que justice, connaît un grand retour dans le cinéma hollywoodien des années 2000 avec notamment Erin Brokovich et Ocean's Twelve de Steven Soderbergh, Big Fish de Tim Burton ou 7h58 ce samedi là de Sidney Lumet. A ses côtés, de solide seconds rôles, dont la trop rare Diane Venora, qui était l'épouse de Forest Whitaker alias Charlie Parker dans Bird de Clint Eastwood (1988) et celle de Al Pacino dans Heat de Michael Mann (1995). 

Tourné en décors naturel à New York, Wolfen nous entraîne des taudis du Bronx au zoo de Central Park et offre au passage quelques images sidérantes de cette ville, notamment vue du Pont de Brooklyn où Albert Finney grimpe bravement pour rencontrer le personnage de l'Indien interprété par Edward James Olmos et où l'on aperçoit les tours du World Trade Center. La scène avec les loups dans le quartier de Wall Street a nécessité un bouclage complet du périmètre. Quant aux images solarisées permettant d’épouser le «point de vue» des bestioles, elles sont dues à Robert Blalack, spécialiste des effets optiques et inventeur de l'«alien vision», le même Robert Blalack qui avait œuvré sur La Guerre des Etoiles et travaillera ensuite notamment sur La Féline de Paul Schrader (1982) ou Robocop de Paul Verhoeven (1987)... Utilisées souvent depuis, la louma et la steadicam, nouveautés techniques de l'époque, permettent des déplacements fluides et rapides plongeant le spectateur au cœur d'une course haletante. Bref, malgré un succès très mitigé à sa sortie, sans doute parce qu'il n'était pas le film de loup-garou annoncé et était battu sur ce terrain par Hurlements de Joe Dante et Le loup-garou de Londres de John Landis, tous deux produits la même année, Wolfen demeure, plus qu’une curiosité, une vraie réussite.

 

Déjà le titre est génial

A mon sens le meilleur film de loup-garou jamais tourné. Il faut passer le côté eighties un peu désuet pour l'apprécier à sa juste valeur. Scènes inaugurale et finale magnifiques et folles. Un des films qui évoque le mieux le New York de cette époque, pas encore lessivé ...

Lire la suite
8
Olympia

Evolution forcée...

Avant toute chose, il faut que je précise que Wolfen n'est et n'a jamais été un film de loup-garou!!!! Que ce soit dans le roman de Strieber ou dans son adaptation ciné, il n'y a jamais eu un seul loup-garou au sens cinématographiquement parlant. L'un des personnages évoque ...

Lire la suite
10
Franck_Plissken

Un film qui donne les crocs !

Sympa le polar. Et ça donne faim en plus. Non mais vous avez compté le nombre de plans dans lequel quelqu'un bouffe ? Ceci dit, il est important de constater que la plupart du temps il s'agit de grignotage et pas tellement de repas pour se remplir l'estomac. Le scénario est ...

Lire la suite
7
Fatpooper
A voir également
Affiche du film JUGÉ COUPABLE

à partir de

2.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film LOVE AND SECRETS

à partir de

2.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film LA VÉRITABLE HISTOIRE DU PETIT CHAPERON ROUGE

à partir de

2.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film LE ROMAN DE RENART
Inclus danspassillimite
 
FilmoTV vous recommande
Affiche du film BASTILLE DAY

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film APPRENTICE

à partir de

3.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film IRREPROCHABLE

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film SUICIDE SQUAD

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film GENIUS

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film INSAISISSABLES 2

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés