X STORIES 2

Disponible dans le Pass
Parce que le film est tout à la fois féministe, volontiers transgenre et antiraciste
Adulte - 2021 - France - 79 MIN - VF - HD - interdit aux moins de 18 ans
A travers trois histoires différentes intitulées Feeling Good,Avec ou sans toi et Les amants nocturnes, la réalistrice X Anoushka propose trois visions érotique, hard et glamour de la sexualité : un couple fait l'amour tout en peinturlant leurs corps, une femme rousse se masturbe en attendant son amant et un couple d'immortels accueuillent une jeune femme dans leurs ébats.
Pas encore disponible
Pas encore disponible
1 min avant1 min avant
2 min après2 min après
Christophe Lemaire
Christophe Lemaire
CHRONIQUEUR

Trois sketchs (voir trois saynettes) sont au programme de ce porno doucereux dont les coïts, les caresses et les jeux érotico-hards entre différents partenaires sont beaucoup moins frontaux et salaces que dans la plupart des pornos d'aujourd'hui. Et ce, grâce au talent de sa réalisatrice, Anouschka, qui a toujours montré dans ses films X une façon plus romantique d'aborder la sexualité. Notamment en n'insistant jamais sur les éjaculations et en honorant systématiquement le plaisir féminin.

Ainsi, dans Feeling Good, un couple glamour et tatoué fait l'amour de manière calme dans une lumière tamisée tout en se peinturlurant leurs corps forcément nus. Ainsi, dans Avec ou sans toi , une quadragénaire rousse aux seins sympathiquement épais prend sa douche en attendant désespérément un sms d'un des ses amants pour une future partie de gambettes en l'air. Jusqu'à réaliser qu'elle peut se passer de lui quand elle se met à honorer à coups de godemichet (mauve) et de vibromasseur (électrique). Et ainsi dans les Amants nocturnes, un musicien vampire et sa maitresse black toute aussi immortelle se partagent une glace Gervais avant de s'ébattre avec une jeune franco asiatique pour un triolisme sur fond de jeux sexuels gentiment sadomasochistes

Le moins qu'on puisse dire est que miss Anoushka sait installer des ambiances aussi feutrées que tamisées pour faire la promotion de l'amour sous toutes ses formes. Notamment dans le sketch dit de “la douche” ou la mamelle-esque Julie Valmont prouve qu'elle n'a pas besoin d'un mâle pour satisfaire ses pulsions made in bas ventre. Quant aux personnages fantomatiques et le décorum gothique du dernier segment, ils évoquent un double hommage hommage grivois à Only Lovers Left Alive de Jim Jarmusch et aux Prédateurs de Tony Scott.

 
Dans le même genre vous pouvez trouver TITILLATION (Un classique du porno américain des années 80 sous la forme d'un pastiche hommageux aix films noirs des années 40) ou encore LILITH (Tourné en 2001, le premier film X réalisé par l'ex gardeuse Ovidie devenue depuis une réalisatrice de pornos féministes.).

Réalisé par

18820

10977

19734

422

10978

11000

578

19730