YOUSSOU'N DOUR, I BRING WHAT I LOVE

2009
98 mn
Ce film n’est plus disponible

2009
98 mn
Parce qu'on découvre ici un artiste salué en Europe et critiqué dans son pays

Le chanteur sénégalais Youssou N’Dour est célébré en Afrique comme en Occident. Au travers de son album Egypt, il exprime sa vision d’un Islam tolérant, qui lui a valu d’être critiqué dans son pays.  

Ce film n’est plus disponible
Documentaire
Egypte | France | Sénégal
Tous publics

1 min avant
2 min après
Les avis sens critique
Les + de filmo

Youssou N’Dour est devenu une superstar internationale de la pop africaine et de la world music depuis ses duos avec Peter Gabriel dans les années 80 et son tube planétaire « Seven seconds » avec Neneh Cherry sorti en 1994 et vendu à plus d’un million d’exemplaires. On se souvient aussi que le l’artiste sénégalais a interprété l’hymne de la coupe du monde de foot au côté d’Axelle Red au Stade de France en 1998. 

Le documentaire Youssou N’Dour, I Bring What I Love, tourné pendant plus de deux ans du Sénégal à New York en passant par Paris est sorti en 2008. Le film suit le chanteur sur différentes scènes et dans leurs coulisses. On le voit chez lui, auprès de sa famille ainsi que lors de la promotion de son album « Egypt », enregistré au Caire et dans lequel il chante sa foi en l’Islam. Ce disque mal accueilli par certains conservateurs au Sénégal a été mieux reçu à l’étranger.

Ce premier long métrage d’Elizabeth Chai Vasarhely, une documentariste qui a grandi entre Rio de Janeiro et New York, a été primé au festival international de Sao Paulo et au Nashville Festival.  Youssou N’Dour confie qu’il y a découvert beaucoup de choses sur lui-même !

 
Dans le même genre vous pouvez trouver SUGAR MAN (Un film sorti de nulle part, à la découverte d'un chanteur oublié. Le succès a été au rendez-vous, jusqu'à l'Oscar du meilleur documentaire.) ou encore BENDA BILILI ! (Une plongée pleine d'énergie et d'émotion dans la musique africaine. Un cousin congolais du fameux "Buena Vista Social Club" cubain.).