CARTE POSTALE DE FAUSTO FASULO, RÉDACTEUR EN CHEF DE MAD MOVIES

Chronique de Confinement
Librement inspiré de La Sorcière de Jules Michelet, Belladonna est l'une des plus belles hallucinations offertes par le cinéma japonais. Réalisé par Eiichi Yamamoto en 1973, ce poème animé aux influences métissées prône la contemplation psychédélique et nous invite à un sabbat chamarré, féministe, tétanisant. L'hypnose faite film.