CHRISTOPHE GANS

Carte blanche

S’il est réalisateur de films – souvent à succès, l’accueil récent réservé à la Belle et la Bête en témoigne ! - Christophe Gans n’en est pas moins un cinéphile. Celui qui fonda jadis des revues tels que Starfix ou HK est un authentique vorace de films, un consommateur effréné de pellicule, un boulimique d’images dont il sait par ailleurs parler avec flamme et passion.
FilmoTV a donc souhaité lui proposer une carte blanche. Devant l’ampleur des possibilités, notre invité a préféré se concentrer – et il explique pourquoi – sur un segment du cinéma mondial, celui de l’Asie que non seulement il aime mais qui l’a aussi souvent inspiré pour ses propres films.