DANIÈLE THOMPSON

Par Yves Alion

Si l’on s’attache à son père (Gérard Oury) et à son fils (Christopher Thompson), il semble évident de constater que Danièle Thompson est au centre d’une dynastie de cinéma qui mélange avec aisance scénario et réalisation. Les scénarios, ce sont ceux oh combien différents que la réalisatrice de « Cézanne et moi » a rédigé pour son père, pour Claude Pinoteau, Jean Charles Tacchella ou Patrice Chéreau.