GASPAR NOE

Par Christophe Lemaire

Les films de Gaspar Noé sont rares – à peine quatre en 16 ans !- et méritent donc qu’on s’y arrête. Le dernier en date, Love, présenté à Cannes au mois de mai dernier, arrive actuellement sur les écrans français. Et comme ses prédécesseurs, il fait immédiatement parler de lui, pour de bonnes et de mauvaises raisons, ne serait-ce que parce que l’on y découvre une histoire d’amour jalonnée de scènes de sexe explicites comme on en voit en fait peu fréquemment au cinéma.
Gaspar Noé est venu rendre visite à FilmoTV pour commenter les bonnes raisons.