Entretiens : FRANCE

GERARD KRAWCZYK - Par Denis Parent

FilmoMag : GERARD KRAWCZYK - Par Denis Parent

Il est des metteurs en scène dont on constate encore plus que pour d’autres, la proximité amoureuse avec le cinéma. Gérard Krawczyck fait partie de ceux-là. Issu des salles de quartier, de l’IDHEC et du court métrage, le futur metteur en scène de la série des Taxis déboule en 1986 sur un coup d’éclat, spectaculaire à plus d’un titre : Je hais les acteurs est adapté d’un roman américain (signé Ben Hecht), il est filmé en noir et blanc et il rassemble une armée de comédiens parmi les plus en vus du moment, toutes générations confondues, de Bernard Blier à Michel Blanc en passant par Jean Poiret, Pauline Lafont, Michel Galabru (sans oublier Chabrol, Gotlib et Depardieu himself !)
Le film marque le point de départ d’une longue conversation avec Denis Parent, dans laquelle Gérard Krawczyck  évoque aussi dans les détails d’autres films proposés par ailleurs à nos habitués : Héroïnes, tourné en 1997, ou comment peut-on filmer de la musique, mais également La Vie est à nous qui date de 2005 et dans lequel Gérard Krawczyck prolonge une source d’inspiration provinciale, un affrontement aussi entre Sylvie Testud, volubile, et Eric Cantona, taiseux. 

http://content.filmotv.fr/elts/programmes/5989/gallerie/1_KRAWCZYK_BIG_w_1314.JPG

Il est des metteurs en scène dont on constate encore plus que pour d’autres, la proximité amoureuse avec le cinéma. Gérard Krawczyck fait partie de ceux-là. Issu des salles de quartier, de l’IDHEC et du court métrage, le futur metteur en scène de la série des Taxis déboule en 1986 sur un coup d’éclat, spectaculaire à plus d’un titre : Je hais les acteurs est adapté d’un roman américain (signé Ben Hecht), il est filmé en noir et blanc et il rassemble une armée de comédiens parmi les plus en vus du moment, toutes générations confondues, de Bernard Blier à Michel Blanc en passant par Jean Poiret, Pauline Lafont, Michel Galabru (sans oublier Chabrol, Gotlib et Depardieu himself !)
Le film marque le point de départ d’une longue conversation avec Denis Parent, dans laquelle Gérard Krawczyck  évoque aussi dans les détails d’autres films proposés par ailleurs à nos habitués : Héroïnes, tourné en 1997, ou comment peut-on filmer de la musique, mais également La Vie est à nous qui date de 2005 et dans lequel Gérard Krawczyck prolonge une source d’inspiration provinciale, un affrontement aussi entre Sylvie Testud, volubile, et Eric Cantona, taiseux. 

Les films associés
Affiche du film Je hais les acteurs

à partir de

2.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film La vie est à nous !
 
Affiche du film Héroïnes

à partir de

2.99
-50%
pour les abonnés
 

FilmoTV vous recommande
Affiche du film GUARDIANS

à partir de

3.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film COLOSSAL

à partir de

6.99
 
Affiche du film SAGE FEMME

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film LOUISE EN HIVER

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film GRAVE

à partir de

3.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film Nikita

à partir de

2.99
-50%
pour les abonnés