LA COLLINE DES HOMMES PERDUS

À partir de 2.99 €
Guerre / Western - 1965 - Grande-Bretagne - 118 MIN - VM - HD - Tous publics
En 1943, l'ancien sergent-major de l'armée anglaise, Joe Roberts, est envoyé dans un camp disciplinaire en Lybie. Là, un officier sadique, le sergent Williams, mène les prisonniers à la dure, leur faisant grimper une colline jusqu'à l'évanouissement... Joe Roberts compte bien lui tenir tête...

Réalisé par

8 / 10
1 min avant1 min avant
2 min après2 min après
Les avis surSens Critique
Patrick Fabre
Patrick Fabre
CHRONIQUEUR

Après avoir été un bon élément au service secret de sa majesté, Sean Connery joue les fortes têtes. Et c’est le choc. On est en 1965, trois ans après que l’acteur Ecossais soit devenu star grâce à James Bond. Appréciant les privilèges, mais comprenant bien les inconvénients d’une telle starification, Sean Connery cherche très vite à briser son image d’espion séducteur. Et pour cela il tourne sous la direction de Sidney Lumet ce film de guerre très particulier, La colline des hommes perdus.

L’action se déroule en 1943, en pleine deuxième guerre mondiale, pendant que Rommel et Montgomery se combattent en Afrique. Là, en plein désert de Libye, dans une prison militaire anglaise, un sergent sadique mène la vie dure à cinq soldats, dont l’ex-sergent major Joe Roberts joué par Sean Connery, notamment en leur faisant grimper une colline en plein cagnard, jusqu’à ce qu’évanouissement s’en suive.

Filmé en noir et blanc par un Sidney Lumet très inspiré, La colline des hommes perdus est un film particulièrement dur, qui malmène l’armée et l’autorité, de plus en plus critiquées au fil des révolutionnaires années 60. Pour autant, on ne sait pas si Sean Connery, lui même ancien marine, était aussi rebelle que son personnage.

FILMOTV VOUS RECOMMANDE

Même réal

Même casting

Pas si éloigné

Le contexte

Sean Connery

Sidney Lumet

L'HOMME QUI VOULUT ÊTRE ROI