JAMES GRAY - II

par Samuel Blumenfeld
Depuis 1994 et Little Odessa, James Gray a déboulé dans le cinéma d’auteur américain par le biais du film de genre, le policier, qu’il n’a en fait quitté qu’en 2008 avec Two lovers. Son dernier film en date, The Immigrant présenté au dernier Festival de Cannes, n’est pas non plus policier mais bel et bien historique, l’histoire de deux sœurs émigrées de Pologne arrivant à Ellis Island en 1921.
Dans les cinq films qu’il a signés à ce jour, James Gray propose en fait des variations, sur un même décor tout d’abord, celui de New York, et surtout sur un même thème : la famille.