YASUJIRO OZU

Par Vincent Paul-Boncour
Né un 30 janvier et mort un même jour mais 60 ans plus tard en 1963, Ozu est certainement avec Kurosawa et Mizoguchi, un des trois cinéastes japonais classiques les plus célèbres. Pourtant les français ne commenceront à découvrir son œuvre qu’à partir de 1978, une œuvre encore largement méconnue en dépit de quelques titres phares qui émergent de façon régulière, Le Voyage à Tokyo, Le Gout du saké, Fleur d’équinoxe...