Il est un des pères fondateurs du cinéma. De l'expressionisme allemand jusqu'à la modernité aventureuses des années soixante, en passant par le tout-Hollywood, Fritz Lang, maître de la lumière et de la tragédie se sera essayé à tous les genres, sans jamais perdre de son sens de l'image et du récit. Charles Nemes, Didier Philippe-Gérard et Denis Parent au travers de 9 films consacrent un Salon d'été au maître de Metropolis et de M le Maudit.