Bande Annonce de BODYGUARDDécouvrez la bande Annonce de BODYGUARD sur FilmoTVhttp:////content.filmotv.fr/elts/programmes/1455/fond/1455_w_500.jpg
Mike Jackson
Bill CobbsGary KempKevin CostnerRalph WaiteWhitney HoustonDevaughn NixonMichele Lamar RichardsMike StarrTomas Arana

BODYGUARD

124 mn

Note de SensCritique :

5.7 / 10
voir la bande annonce

Réalisateur : Mike Jackson.

Casting : Bill Cobbs, Gary Kemp, Kevin Costner, Ralph Waite, Whitney Houston, Devaughn Nixon, Michele Lamar Richards, Mike Starr. Tomas Arana

Synopsis : Ancien agent des services secrets devenu garde du corps, Frank Farmer est approché par l’impresario de Rachel Marron, immense vedette de la chanson et du cinéma. Depuis quelque temps, celle-ci reçoit des lettres anonymes extrêmement menaçantes. Frank accepte le job sans enthousiasme d’autant que la diva, insouciante du danger, tolère mal l’intrusion chez elle de cet étranger qui met son grain de sel partout.

Scénario : Lawrence Kasdan.
Musique : Alan Silvestri.
Pays : Etats-Unis d'Amérique
Tags : Policier / Suspense, super-flics, En chansons, Finiront-ils le film ensemble ? Tome 2, Beaux gosses, Love stories impossibles, Soirée entre filles, Drame.

à partir de

2.99
-50%
pour les abonnés
voir ce film
Au milieu des années 70, un jeune scénariste aux dents longues écrit le scénario de Bodyguard, histoire d’amour impossible entre un garde du corps et l’artiste qu’il est censé protéger. Lawrence Kasdan, c’est son nom, n’a pas encore acquis la réputation qui sera la sienne au début de la décennie suivante. On lui doit en effet, excusez du peu, les scripts de L’empire contre-attaque, Les aventuriers de l’Arche Perdue, La fièvre au corps et Le retour du Jedi

A l’époque, le scénario de Bodyguard ne passe pas inaperçu. On envisage même de confier le rôle principal à Steve McQueen, alors au faîte de sa gloire. Pour lui donner la réplique, il faut une actrice qui sache chanter. Les noms de Barbra Streisand et de Diana Ross circulent. L’ex-chanteuse des Supremes, actrice en herbe (en 1975, elle n’a joué que dans deux films insignifiants), tient la corde jusqu’à ce que le projet soit abandonné une première fois. Une autre tentative a lieu à la fin de la décennie. Le prestigieux réalisateur anglais John Boorman (Délivrance, Zardoz) est contacté pour diriger Diana Ross, toujours elle, et Ryan O’Neal. Mais les deux stars ne s’entendent pas et Bodyguard est semble-t-il cette fois définitivement enterré.

Il faudra donc attendre 1991 pour que le projet refasse surface avec Kevin Costner et Whitney Houston en têtes d’affiche. La réalisation est elle confiée à Mick Jackson, un vétéran de la télévision. Dans l’intervalle, Kasdan s’est affirmé comme un cinéaste en vue en signant La fièvre au corps et Les copains d’abord. C’est aussi lui qui, en 1985, a lancé la carrière de son copain Costner avec le western Silverado. Deux ans après le triomphe de Bodyguard, l’acteur vedette tournera d’ailleurs sous la direction de Kasdan l’ambitieux Wyatt Earp.
Quand sort Bodyguard, en 1992, Kevin Costner est le top acteur du moment. Tous les projets d’importance à Hollywood passent entre ses mains. Pour incarner Frank Farmer, le garde du corps neurasthénique de Bodyguard, il avoue s’être inspiré du désinvolte Steve McQueen, pressenti pour le même rôle dans les années 70. Comme McQueen, Costner est un acteur à l’ancienne, au jeu minimaliste, sans fioritures, caractéristique qui lui permet d’interpréter à peu près tous les rôles, de Robin des Bois à John Kennedy en passant par Eliot Ness. Signe de son extrême popularité, le public va au cinéma pour le voir. Les six Oscars récoltés en 1991 par Danse avec les loups, sa première réalisation, l’imposent par ailleurs comme un artiste engagé, citoyen, prêt à tout pour défendre un humanisme fondé sur la préservation de la nature et des valeurs ancestrales. Bref, Kevin Costner est un homme qui compte. Son déclin, amorcé au milieu des années 90, n’en sera que plus brutal.

Comme son idole Diana Ross, Whitney Houston a tardé à faire carrière au cinéma. Quand on lui propose le rôle de Rachel Marron, elle a déjà 28 ans et une brève apparition dans une série télé pour toute expérience d’actrice. Censé être son passeport pour le grand écran, Bodyguard en sera le fossoyeur. La chanteuse se montre en effet plus à l’aise dans les passages musicaux que dans les scènes dramatiques au point que le film fut remonté à la hâte après des projections-tests catastrophiques épinglant son interprétation. Whitney Houston ne tournera ensuite que deux films très mineurs, Où sont les hommes ? et La femme du pasteur. Sa déception est cependant à relativiser : la bande-originale de Bodyguard demeure la plus vendue de tous les temps (42 millions d’exemplaires !) ainsi que son plus gros succès de chanteuse. Le fameux tube « I will always love you » resta lui en tête du hit-parade américain pendant 14 semaines.

Formé à la télévision britannique, Mick Jackson obtint son bâton de maréchal avec Bodyguard, qui rapporta 400 millions de dollars dans le monde. Il avait auparavant tourné deux films indépendants remarqués, Chattahoochee et Los Angeles Story. Il ne parvint malheureusement pas à capitaliser sur le succès de Bodyguard. Ses films suivants, les navrants Trou de mémoire et Volcano, se ramassèrent au box-office. Mick Jackson s’est alors rabattu sur la télévision où il officie toujours. Il a notamment réalisé le pilote de l’excellente série policière « Numb3rs » en 2005.

And I will always love youuuuuuu

Mythique. Ce film est mythique. Je l'ai vu, revu et rerererererevu mais c'est un plaisir à chaque fois. Que de sensualité entre Kevin Costner et Whitney Houston (à la belle époque, la nostalgie vient surement de là aussi), que de plaisir dès qu'elle pousse la chansonnette...Ce ...

Lire la suite
7
Anne_Lise

Incontournable

L'histoire d'amour improbable entre un garde du corps dont l'éthique et le professionnalisme ne faont pas de doutes et sa cliente, célèbre chanteuse en dangers mais qui refuse de l'admettre. Histoire de famille troublante, touchante. Les chansons sont magnifiques. De quoi nous ...

Lire la suite
8
Adeline12

« Le nombre atomique du zinc est 30 »

Film, paraît-il, typiquement féminin, au même titre que Ghost, Dirty dancing ou Grease. Victime de mes ambivalences, j’avoue à mon corps défendant, implorant la mansuétude, devant son phallus cyclopéen, du dieu de la virilité : bien que mâle, j’adore ces films. ...

Lire la suite
8
Samuel d'Halescourt
A voir également
Affiche du film UN MONDE PARFAIT

à partir de

2.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film MAN OF STEEL

à partir de

2.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film BEFORE SUNRISE

à partir de

2.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film CRAZY, STUPID, LOVE

à partir de

2.99
Inclus danspassillimite
 
En image
FilmoTV vous recommande
Affiche du film COMME DES BETES

à partir de

4.99
 
Affiche du film THE WAVE

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film DANS L OMBRE DE TEDDY RINER

à partir de

3.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film AMERICAN NIGHTMARE 3 : ELECTIONS

à partir de

4.99
 
Affiche du film INSAISISSABLES 2

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film LA TORTUE ROUGE

à partir de

3.99
-50%
pour les abonnés