Bande Annonce de BOXERS, MUAY THAI CHAYADécouvrez la bande Annonce de BOXERS, MUAY THAI CHAYA sur FilmoTVhttp:////content.filmotv.fr/elts/programmes/1966/fond/1966_w_500.jpg
Kongkiat Khomsiri
Akara AmarttayakulPhreeta KhongpetchSaengthong Gate-UthongSonthaya ChitmaneeTawatchai Phanpakdee

BOXERS, MUAY THAI CHAYA

91 mn

Note de SensCritique :

/ 10
voir la bande annonce

Réalisateur : Kongkiat Khomsiri.

Casting : Akara Amarttayakul, Phreeta Khongpetch, Saengthong Gate-Uthong, Sonthaya Chitmanee. Tawatchai Phanpakdee

Synopsis : Pao , Piak et Samor sont trois garçons d’un village côtier de la Thaïlande. Ils se lient à jamais lorsque l’un d’eux manque de mourir et est sauvé par les deux autres. Ensemble, ils s’entraînent à la boxe thai sous la direction du père de Pao. Mais les difficultés économiques forcent le trio et sa famille à s’installer à Bangkok où chacun essaie de survivre.  Alors que Piak dérive dans la délinquance accompagné du fidèle Samor, Pao continue seul à s’entraîner. Le premier s’enfonce aussi sûrement que l’autre grimpe, et le destin les réunit une dernière fois au cours d’une confrontation dramatique.

Scénario : Kongkiat Khomsiri, Yossapong Phonsup.
Musique : Giant Wave.
Pays : Thaïlande
Tags : Aventure / Action, Regards vers l'Orient, Un peu d'exercice, Gros durs, Inédits au Cinéma, Des lutteurs, Ca bastonne, Films sur la boxe : Boxe office.

à partir de

2.99
-50%
pour les abonnés
voir ce film

Depuis le début des années 80, la Thaïlande a développé un cinéma d’auteur de renommée mondiale en même temps qu’un cinéma commercial également efficace. A l’évidence,  Boxers s’inscrit dans la deuxième catégorie.  Bien que fidèle à la tradition des films d’arts martiaux, il  s’en distingue par son insistance à montrer des situations réalistes, en n’exagérant ni le style, ni les combats de boxe muay thai, tous réalisés sans trucages ni effets spéciaux. L’histoire est ultra convenue, et suit trois amis d’enfance liés par un pacte éternel . Depuis leur enfance en province au début des années 70, ils s’entraînent à une variante quasi disparue de boxe thai avant de gagner la capitale, Bangkok, poussés par la pauvreté.

Là, leurs chemins divergent, deux d’entre eux finissant tueurs à gages pour le comte d’un mafieux tandis que le troisième essaie, tant bien que mal, de rester fidèle aux règles de la boxe. En d’autres mains, ce scénario rempli de clichés aurait paru mélodramatique et exagéré, mais le réalisateur Kongkiat Khomsiri réussit à passionner en concentrant l’intérêt sur les rapports affectifs qui lient les personnages. De ce point de vue, on est plus proche du classique Rocky que du délirant Ong bak.

Bien que spécialisé dans les films d’action ou d’horreur, le réalisateur Kongkiat Khomsiri fait partie du haut du panier de la nouvelle génération de cinéastes thaï.  Ancien collaborateur d’Apichatpong Weerasetakul,  lauréat de la palme d’or 2010 à Cannes,  Kongkiat  se fait d’abord connaître en signant le scénario de l’impressionnant Bang Rajan, qui raconte sur le mode épique la résistance des Thaïs face à l’envahisseur birman au XVIIIe siècle. Par la suite, il réalise ses propres films et se fait connaître avec Art of the devil 2 , devenu un classique du film d’horreur en 2005. Puis il écrit The unseeable pour Wisit Sasanatieng , le réalisateur des Larmes du tigre noir et Citizen dog.

Mais le monde du cinéma thaï est petit, tout le monde se connaît et s’entraide, et le même Wisit est appelé par Kongkiat pour s’occuper de la direction artistique de Boxers. Il fait pour l’occasion un véritable travail de commande , très éloigné de son propre style, plutôt kitsch. A côté, Boxers est plutôt retenu, à part une photo exagérément travaillée qui pousse les contrastes et la saturation à des niveaux très artificiels. Les décors sont paradoxalement assez sobres, d’autant plus qu’ils sont sensés reconstituer les années 70 et 80, marquées par la mode disco. Mais le réalisateur s’est concentré sur l’aspect humain de son histoire.  Les personnages déterminent le style, et non l’inverse.

C’est aussi au chorégraphe de Bang Rajan que la production a fait appel pour mettre en scène les combats,  tous tournés en vrai, sans aucun effet  d’image de synthèse. Il en ressort un réalisme palpable, parfois assez brutal parce que la boxe thaï  est un sport violent . Les acteurs ont dû s’entraîner durement pour se préparer. Ils sont si convaincants qu’on ne  les soupçonnerait jamais de n’être jamais montés sur un ring de boxe auparavant.

A voir également
Affiche du film RED EAGLE

à partir de

2.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film THE RAID

à partir de

2.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film VICTOR YOUNG PEREZ

à partir de

2.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film THE DEAD LANDS

à partir de

2.99
-50%
pour les abonnés
 
FilmoTV vous recommande
Affiche du film BASTILLE DAY

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film APPRENTICE

à partir de

3.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film IRREPROCHABLE

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film SUICIDE SQUAD

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film GENIUS

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film INSAISISSABLES 2

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés