CHAQUE SOIR À NEUF HEURES

À partir de 7.99 €
Parce que seuls les Anglais savent réussir des films aussi bizarres.
Drame - 1973 - Royaume-Uni - 101 MIN - VO - Tous publics

Dans une vieille maison, une femme élève seule ses sept enfants. Quand elle meurt, ceux-ci l’enterrent au fond du jardin et renvoient la femme de ménage. Ils s’organisent pour que le monde extérieur ne se rende pas compte de leur situation. Jusqu’au jour où leur père revient. L’homme est sympathique, mais c’est un escroc perclus de dettes. Il réussit à capter la confiance de ses enfants mais projette de revendre la maison. Les gamins voient rouge…

Réalisé par

7.7 / 10
1MNavant
2MNaprès
Les avis sur Sens Critique
Yves Alion
Yves Alion
CHRONIQUEUR

Chaque soir à neuf heures met en scène des enfants, ce n’est pas pour autant un film pour enfants. Ce n’est pas même un film aimable, souriant, qui s’extasie devant la douceur de ces chères têtes blondes. Ce n’est pas La Mélodie du bonheur, réalisé deux ans plus tôt, où une sœur défroquée se charge de l’éducation de sept marmots dont la mère est morte.

Les personnages sont radieux, rayonnants, et n'était la menace que fait régner l’avancée des soldats allemands, tout irait pour le mieux dans le film de Robert Wise. Les enfants de Chaque soir à neuf heures sont également sept, mais l’ambiance qui règne à la maison n’est pas aussi enjouée. Si la mère est également morte, le père est absent. Nulle novice ne vient frotter sa foi à l’épreuve du quotidien des gamins. Et ceux-ci restent seuls. En prenant soin de se comporter vis-à-vis du monde extérieur comme si leur mère était encore de ce monde. Pour ne pas avoir à faire avec la DDASS britannique, être dispersés et placés dans des foyers. Sur un ton très différent, Jacques Fansten reprendra l’idée dans les années 90 avec La Fracture du myocarde, en brossant le portrait d’un gamin qui cache la mort de sa mère et reçoit l’aide de tous ses camarades de classe, complices et unis contre toute intrusion du monde adulte.

Sans être aussi terrifiants que les enfants livrés à eux-mêmes sur une île déserte dans Sa Majesté des mouches, les sept frères et sœurs du film de Jack Clayton sont plus sombres. Il y a quelque chose d’inquiétant, voire de morbide dans le quotidien que les gamins instaurent. La présence de la mère défunte imprègne les lieux. Et les enfants célèbrent un rituel qui nous angoisse plus qu’il ne nous touche. Avant que ne survienne un intrus, en l’occurrence leur père, incarné par le toujours classieux Dirk Bogarde… Mais cela est une autre histoire…

FILMOTV vous recommande

Même casting

Pas si éloigné

Contexte

Un enfant doit cacher la mort de sa mère au monde extérieur

Jack Clayton

Il met en scène des enfants vus comme un groupe homogène, en conflit ouvert avec le monde des adultes

THE SERVANT

Vous aimerez peut-être dans le Pass Illimité

Disponible sur





Paiement sécurisé
Mode de paiement
Partenaires

Voir le meilleur du cinéma et un catalogue complet de films. Les derniers films sortis avec votre service de streaming illimité. FilmoTV: abonnement VOD. Et utiliser le streaming de films d'action, des films d'histoire, de western, de guerre, des comédies en illimité: c'est à petit prix sur FilmoTV. Vous souhaitez tout savoir au sujet du fonctionnement de la VOD et des dispositions du service en illimité et les films à la carte, comment s'abonner: rendez-vous sur la rubrique achat de films. Notre mode d'emploi est fait pour vous.