DES FILLES...ENCORE DES FILLES

Disponible dans le Pass Illimité
Parce que c'est la seule fois qu'Elvis s'essaie au tango
Comédie - 1962 - Etats-Unis - 95 MIN - VM - Tous publics
Ross Carpenter n'a qu'un rêve : partir vivre sa vie en mer. Lorsque son patron décide de partir en retraite, il doit trouver le moyen de racheter le bateau qu'il a construit avec son père. En même temps, il doit se décider à choisir entre deux femmes, Robin et Laurel, pas insensibles à son charme...

Réalisé par

5.3 / 10
1MNavant
2MNaprès
Alex Masson
Alex Masson
CHRONIQUEUR

1962 aura été une grosse année pour Elvis Presley. Pas tant en tant que chanteur qu'acteur. Trois films mettant le King en vedette sont sortis cette année-là : Le shérif de ces damesUn direct au cœur et Des filles, encore des filles.

Dans celui-ci, il porte presque autant une casquette de marin d'eau douce qu'une guitare, en fils de constructeur de bateaux obligé de vendre celui qu'il a construit avec son père. Cet improbable scénario n'a pas beaucoup d'importance : Des filles, encore des filles est avant tout conçu autour des passages musicaux

Des files, encore des filles, mais donc surtout des chansons, encore des chansons. Il y en a ici dix-huit dont quatorze chantées par Elvis. Elles contribuent à faire du film de Norman Taurog une curiosité, tout en étant pour la plupart des morceaux peu connus, le seul tube y étant Return to sender. Un titre plus qu'approprié quand avec ce film là, Presley retournait, après deux films pour la United Artists, à la Paramount, pour un de ses plus gros succès commerciaux au cinéma.

FILMOTV vous recommande

Même réal

Même casting

Pas si éloigné

Contexte

Stella Stevens

le plus célèbre des trente-et-un films qu'a tourné Elvis Presley.

Norman Taurog

le film précédent de Taurog et Presley.

DR JERRY et MISTER LOVE

Vous aimerez peut-être dans le Pass Illimité