DOMICILE CONJUGAL

Bientôt disponible
Parce qu'au détour de ses scènes, le film rend hommage à Tati, Fellini et Jean Eustache
Comédie - 1970 - France|Italie - 94 MIN - Tous publics
Antoine Doinel épouse Christine Darbon. Le jeune couple s'installe dans un logement modeste et populaire. Chacun s'efforce de gagner quelque argent. Tandis que Christine donne des leçons de violon, Antoine, lui, modifie, à l'aide de colorants chimiques, les teintes des fleurs naturelles...

Réalisé par

7.3 / 10
1MNavant
Les avis sur Sens Critique
Sylvain Angiboust
Sylvain Angiboust
CHRONIQUEUR

Antoine Doinel épouse Christine Darbon. Le jeune couple s'installe dans un logement modeste et populaire. Chacun s'efforce de gagner quelque argent. Tandis que Christine donne des leçons de violon, Antoine, lui, modifie, à l'aide de colorants chimiques, les teintes des fleurs naturelles.

Il est ensuite engagé par une firme américaine pour actionner une grande maquette du Canal de Suez installée dans le jardin de leurs bureaux parisiens.

Christine tombe enceinte et Antoine tombe amoureux de Kyoko, une Japonaise venue visiter la maquette. Mais Christine découvre l’infidélité d’Antoine.

Contexte

Jean-Pierre Léaud

Parce que Bergman rend hommage à Truffaut : il filme son couple au lit, chacun en train de lire un livre comme sur l'affiche de "Domicile conjugual".

François Truffaut

Un homme, deux femmes, trois possibilités. On retrouve chez Jérôme Bonnell une finesse toute truffaldienne dans la représentation du couple.

J'AI ENGAGÉ UN TUEUR

Vous aimerez peut-être dans le Pass Illimité