ELECTRIC BOOGALOO : THE WILD, UNTOLD STORY OF CANNON FILMS

Disponible dans le Pass
Pour l'évocation mythique du nom Cannon Group
Documentaire - 2014 - Australie | Etats-Unis - 102 MIN - VO - HD - Tous publics

Durant toutes les années 80, la Cannon va produire un grand nombre de séries B au rabais qui feront la joie des amateurs de cinéma bis : films de ninja, films d’action avec Chuck Norris ou Charles Bronson, film sur le breakdance… Ce documentaire revient sur l’histoire de ce studio hollywoodien pas comme les autres.

7.3 / 10
7.3 / 10
1 min avant1 min avant
Les avis surSens Critique
Sylvain Angiboust

En 1979, Menahem Golan et Yoram Globus, forts de leurs succès dans le cinéma israëlien, rachètent une compagnie hollywoodienne en faillite, la Cannon, afin de lancer leur carrière américaine.

En une dizaine d’année, les deux hommes vont donner naissance à des séries B au rabais qui feront les riches heures des vidéoclubs : des films de ninja, des films d’action avec Chuck Norris ou Charles Bronson, une adaptation du dessin animé Les Maîtres de l’univers et bien d'autres folies.

De nombreux témoignages reviennent sur l'histoire de ce petit studio qui se rêvait grand.

 
Dans le même genre vous pouvez trouver THE GO-GO BOYS (Un autre documentaire sur la Cannon, qui se concentre sur la personnalité des cousins Menahem Golan et Yoram Globus, deux producteurs israéliens devenus cadors de la série B hollywoodienne des années 80.) ou encore NINJA 3 : LA DOMINATION (Parce que c'est une de ces aberrations dont la Cannon avait le secret : l'histoire d'une prof d'aérobic possédée par l'esprit d'un ninja maléfique.).

Réalisé par

Même casting

Pas si éloigné