Bande Annonce de I, ROBOTDécouvrez la bande Annonce de I, ROBOT sur FilmoTVhttp:////content.filmotv.fr/elts/programmes/14684/fond/14684_w_500.jpg
Alex Proyas
Alan TudykBridget MoynahanBruce GreenwoodJames CromwellWill SmithAdrian L. RicardChi McbrideDavid HaysomFiona HoganJerry WassermanScott HeindlShia Labeouf

I, ROBOT

110 mn

Note de SensCritique :

6.2 / 10
voir la bande annonce

Réalisateur : Alex Proyas.

Casting : Alan Tudyk, Bridget Moynahan, Bruce Greenwood, James Cromwell, Will Smith, Adrian L. Ricard, Chi Mcbride, David Haysom, Fiona Hogan, Jerry Wasserman, Scott Heindl. Shia Labeouf

Synopsis : En 2035. Les robots, précieux auxiliaires des humains, sont présents partout. Le détective Del Spooner enquête sur le meurtre du professeur Hogenmiller. Son principal suspect est un robot, un être qui devrait pourtant, conformément aux lois de la robotique, être incapable d'un tel geste...

Scénario : Akiva Goldsman, Jeff Vintar.
Musique : Marco Beltrami.
Pays : Allemagne|Etats-Unis d'Amérique
Tags : Science-fiction, Action SF et fantastique inspiré de livre, Robots, Vents de révolte, Policier / Suspense.

Inclus danspassillimite
voir ce film

Inspiré des Robots d’Isaac Asimov, classique de la littérature de science-fiction publié en 1950, I Robot nous projette dans le futur proche de l’an de grâce 2035 dans une société entièrement robotisée.  Will Smith, détective de son état, enquête sur le meurtre d’un scientifique expert en robotique soupçonné d’avoir été tué par un androïde. Ce qui à priori, semble impossible si on se fie aux trois lois de la robotique inventée par Asimov.

A savoir :

1) Un robot ne peut porter atteinte à un être humain, ni - en restant passif - admettre qu’un être humain soit exposé au danger.

2) Un robot doit obéir aux ordres donnés par les êtres humains, sauf si de tels ordres sont en contradiction avec la première loi.

3) Un robot doit protéger son existence dans la mesure où cette protection n’est en contradiction ni avec la première, ni avec la deuxième loi.  

Bardé de scènes d’action bien destructrices (comme l’explosion d’une maison et un impressionnant accident de voiture dans un tunnel) et d’effets numériques plutôt soignés (voir les centaines de milliers de robots disséminés dans la ville), le blockbuster d’Alex Proyas pose aussi quelques questions métaphysiques sur l’intelligence artificielle et ses éventuels méfaits.  Will Smith, lui, traverse le film toujours en cool attitude, tentant de gérer au mieux la cohabitation entre robots et êtres humains dans un mix de polar, d’humour, de drame et d’anticipation probablement prophétique.  

Le scénario d’I Robot a pour genèse deux projets d’écritures différentes. D’une part, le fameux livre d’Asimov Les Robots dont le cinéaste Alex Proyas s’est accaparé les droits. Et d’autre part un script de Jeff Vintar, coscénariste de I Robot, qui avait écrit naguère un film jamais produit, intitulé Hardwired, et qui contait le meurtre d’un homme par un robot. 

Outre la présence de Will Smith, très populaire à l’époque via les succès des deux premiers Men In Black, le film doit beaucoup aux designs étranges des robots conçus par le franco/grec Patrick Tapopulos, responsable des décors sombres du Dark City du même Proyas et qui travaillera ensuite sur les effets spéciaux de deux films de Christophe Gans :  Silent Hill et la Belle et la Bête.

Quant au réalisateur australien d’origine grec Alex Proyas, après avoir été un des réalisateurs de clips les plus importants des années 80, il se fait connaître du monde entier en 1994 avec son deuxième long métrage The Crow, adaptation de la série des comics gothiques et noirs de James O’Barr publiée cinq ans auparavant. Après I Robot, Proyas signera seulement deux autres films en 14 ans.  Le très apocalyptique Prédictions avec Nicolas Cage puis Gods of Egypt, péplum fantastiquo-kitsch à gros budget dont l’échec cuisant au box-office fit réagir violemment le réalisateur qui, sur son compte Facebook, écrivit : "Rien ne confirme plus vite l’existence d’une forme rampante de stupidité que la lecture des critiques de mes propres films."

Vous savez ce qu'on dit des lois ? Elles sont faites pour qu'on leur désobéisse ?

Première loi :  Un robot ne peut porter atteinte à un être humain ni, restant passif, laisser cet être humain exposé au danger. Deuxième loi :  Un robot doit obéir aux ordres donnés par les êtres humains, sauf si de tels ordres sont en contradiction avec la ...

Lire la suite
8
LeTigre

Sacrés fils d'Isaac !

Hier j’ai revu l’un de mes films fétiches, « I, robot ». Mon conformisme naturel aiguisé par trois ans de boboïsation SensCritiquienne a finalement eu raison de sa place dans mon top 10 films. D’un 9 recommandé à la limite du fanatisme (merveilleusement mis en scène ...

Lire la suite
8
Volpardeo

J’avoue honteusement avoir découvert pour la première fois les 3 lois de la robotique avec ce film. Ce qui explique sans doute pourquoi je l’avais apprécié, n’ayant pas encore lu le cycle des Robots du maître Asimov (manque que je suis en train de combler). Trois Lois ...

Lire la suite
7
Enlak
 
le contexte
A voir également
Affiche du film INDEPENDENCE DAY
Inclus danspassillimite
 
Affiche du film Astro Boy

à partir de

2.99
Inclus danspassillimite
 
Affiche du film TRANSFORMERS : L ÂGE DE L EXTINCTION
Inclus danspassillimite
 
Affiche du film TRANSFORMERS : LA REVANCHE
Inclus danspassillimite
 
FilmoTV vous recommande
Affiche du film CONTRÔLE PARENTAL

à partir de

4.99
 
Affiche du film COME AS YOU ARE

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film ASTÉRIX : LE DOMAINE DES DIEUX

à partir de

2.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film OUTFALL

à partir de

3.99
 
Affiche du film RAMPAGE - HORS DE CONTRÔLE

à partir de

2.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film NEW YORK 1997 (VERSION RESTAURÉE)

à partir de

2.99
-50%
pour les abonnés