KIRIKOU ET LA SORCIÈRE

1998
71 mn
Pour ce 1er volet et ses très nombreuses distinctions dans le monde entier
À la carte à partir de 2.99 € | -50% pour les abonnés
Un village africain est soumis à a tyrannie d'une sorcière, Karaba, qui en a asséché la source et qui kidnappe les hommes pour peut-être les manger, selon une croyance locale. Mais c'est compter sans le petit Kirikou, qui à peine sorti du ventre de sa mère tout seul comme un grand, va s'atteler à combattre Karaba et à sauver son village.
À la carte à partir de 2.99 € | -50% pour les abonnés
Jeunesse
Belgique | France | Luxembourg
Tous publics
VF - HD

1 min avant
2 min après
Les avis sens critique
Les + de filmo

Kirikou est un être minuscule qui parlait déjà dans le ventre de sa mère et qui s’est enfanté tout seul. L’action se déroule dans un petit village d’Afrique sur lequel une sorcière, la méchante Karaba, a jeté un terrible sort. La source est asséchée, les hommes sont kidnappés et ne reviennent jamais, mangés selon les croyances des villageois, par la sorcière qui règne en véritable tyran aidée en cela par une armée de fétiches animés.

Mais Kirikou aussitôt né, se donne pour mission de sauver son village et de découvrir pourquoi Karaba qui est une femme d’une grande beauté, agit avec autant de cruauté. Une entreprise qui ne se déroulera pas dans la facilité et qui nécessitera audace, générosité et témérité, trois qualités dont Kirikou en dépit de sa petite taille, ne manque assurément pas.

Réalisé par Michel Ocelot dont c’est le premier long métrage d’animation après s’être illustré, toujours dans le même genre, mais à travers des courts métrages et des séries pour la télévision, Kirikou et la sorcière qui s’inspire d’un conte d’Afrique de l’Ouest, a drainé dans les salles lors de sa sortie au cinéma plus d’un million et demi de spectateurs alors que les producteurs ne le donnaient pas forcément gagnant et qu’il fallut plus de deux ans pour en réunir le financement. Le film dont la réalisation nécessitera quatre années de travail, conférera par la suite à son auteur une assise plus que confortable, l’encourageant à en tourner d’autres et ouvrant ainsi la voie à un renouveau du cinéma d’animation à la française. Notez que la musique du film tout comme la chanson du générique de fin ont été composées par Youssou N’Dour.

 
Dans le même genre vous pouvez trouver L'ILE DE BLACK MOR (Ce film d'animation de Jean-François Laguionie, raconte également l'histoire d'un petit garçon valeureux.) ou encore L'ETRANGE NOEL DE M. JACK (Avec ce film qu'il a imaginé, écrit et produit, Tim Burton réalisait une incursion couronnée de succès dans l'univers du long métrage d'animation. Tout comme Michel Ocelot avec Kirikou.).

FilmoTV vous recommande

Même réal

Même casting

Pas si éloigné