Bande Annonce de LA FEMME DU VÈMEDécouvrez la bande Annonce de LA FEMME DU VÈME sur FilmoTVhttp:////content.filmotv.fr/elts/programmes/3188/fond/3188_w_500.jpg
Pawel Pawlikowski
Ethan HawkeKristin Scott ThomasDelphine ChuillotJoanna KuligJulie PouillonSamir Guesmi

LA FEMME DU VÈME

85 mn

Note de SensCritique :

4.7 / 10
voir la bande annonce

Réalisateur : Pawel Pawlikowski.

Casting : Ethan Hawke, Kristin Scott Thomas, Delphine Chuillot, Joanna Kulig, Julie Pouillon. Samir Guesmi

Synopsis : Tom Ricks, un écrivain anglais est en panne d'inspiration. Sa femme qui vient de le plaquer refuse qu'il voie leur fille. Il erre alors dans les rues de Paris, s'endort dans un bus, se fait piquer bagages et papiers, échoue dans un hôtel miteux et devient veilleur de nuit dans un lieu bizarre... Mais qui est cette femme magnétique qui semble connaître son destin ?

Scénario : Pawel Pawlikowski.
Musique : Max de Wardener.
Pays : France | Pologne | Royaume-Uni
Tags : Drame, Policier / Suspense, Best Seller, La Ville lumière, Des couples hors-normes, Plumes américaines.

à partir de

9.99
voir ce film
Une précision pour commencer : la Femme du V n'habite pas au 5 ème Etage, mais dans le Vème arrondissement de Paris. Et d'ailleurs, le héros n'est pas une femme, mais Tom Ricks, un écrivain anglais en panne d'inspiration. Sa femme qui vient de le plaquer refuse qu'il voie leur fille. Il erre alors dans les rues de Paris, s'endort dans un bus, se fait piquer bagages et papiers, échoue dans un hôtel miteux et devient veilleur de nuit dans un lieu bizarre...  

En adaptant le best-seller de Douglas Kennedy, Pawel Pawlikowski - réalisateur né en Pologne, établi en Grande-Bretagne - propose donc moins un voyage touristique que l'exploration des abîmes de l'inconscient. Pour nous guider, Ethan Hawke superbe de bout en bout dans le rôle de cet écrivaillon au bout du rouleau. Face à lui, dans le rôle de cette femme un peu mystérieuse, rencontrée par hasard (vraiment ?), et qui semble contrôler son destin (ah bon ?), Kristin Scott Thomas joue la rouerie suave avec une délicatesse parfaite...

On vous laisse glisser avec Tom, dériver le long de ses délires diffus et on se retrouve après le film
Comme vous l'avez constaté, La Femme du V est un polar atypique. Pas une enquête, mais plutôt la visite guidée d'un esprit torturé. Sorte d'After Hours dans les rues d'un Paris hostile et propice à toutes les paranoïas, avec Ethan Hawke en cousin germain du Jack Torrance de Shining, cette drôle de promenade mentale est signée par un cinéaste étrange : Pawel Pawlikowski.

Avant de passer à la fiction, ce cinéaste d’origine polonaise, s'était imposé comme documentariste, s'intéressant à des figures littéraires (Dostoievski ou Venedikt Yerofeyev) et suivant des parcours étranges qui l'emmenait à chaque fois aux frontières du réel...  
Comme son film en somme : ici, le fantastique s'impose dès le début, d'autant plus troublant que, à chaque instant, un imperceptible décalage du réel plonge le spectateur dans l'inquiétude. En regardant cette Femme du Vème, on pense du coup aux premiers Polanski : Le Couteau dans l'eau, Cul-de-sac et bien sur à Frantic. On pense aussi à Wojciech J. Has pour Le Manuscrit trouvé à Saragosse et La Clepsydre. Comme chez ces deux génies d'Europe centrale, ici, rien n'est logique. Rien n'est clair. Ni Tom. Ni sa femme. Ni ses rencontres. Ni son esprit.

Galvanisé par une mise en scène qui tisse une toile d'araignée invisible autour du héros, le roman de Kennedy se métamorphose en dérive onirique. Pawlikowski n'explique rien : il invente, invite à traverser le miroir pour tenter de percevoir l'invisible. Cinéaste de la mélancolie (c'était déjà le sujet de son beau Summer of love), il filme l'angoisse d'une jeune femme qui attend en vain celui qui ne reviendra plus. Celle de Tom qui essaie de savoir qui s’amuse avec son destin et persévère jusqu'au bout, au bout de son errance.
La Femme du Vème est un beau film kafkaien, un film cauchemar au déroulement imprévisible et à l'esthétique soignée... Il va falloir apprendre à écrire son nom correctement : Pawel Pawlikowski a l'étoffe des grands.

A découvrir

Film étrange et envoûtant qui ne plaira pas à tout le monde. L'interprétation est magistral, Paris très bien filmée mais sans cliché touristique (ce qui surprendra plus d'un spectateur) mais avec la froideur et le glauque des laissés pour compte. Ceux qui n'ont pas lu ...

Lire la suite
10
Rawi
le contexte
A voir également
Affiche du film BEFORE SUNSET

à partir de

2.99
Inclus danspassillimite
 
Affiche du film SINISTER

à partir de

2.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film L AFFAIRE PELICAN

à partir de

2.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film LE FACTEUR SONNE TOUJOURS 2 FOIS

à partir de

2.99
-50%
pour les abonnés
 
FilmoTV vous recommande
Affiche du film COMME DES BETES

à partir de

4.99
 
Affiche du film THE WAVE

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film DANS L OMBRE DE TEDDY RINER

à partir de

3.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film AMERICAN NIGHTMARE 3 : ELECTIONS

à partir de

4.99
 
Affiche du film INSAISISSABLES 2

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film LA TORTUE ROUGE

à partir de

3.99
-50%
pour les abonnés