LA VIE EST UN LONG FLEUVE TRANQUILLE

Disponible dans le Pass Illimité
Parce que bien avant les Ch'tis, le Nord détenait un emblème cinématographique avec ce film.
Comédie - 1988 - France - 90 MIN - VF - Tous publics

Deux familles du nord de la France, les Groseille et les Le Quesnoy, la première pauvre et adepte du système D, la seconde bourgeoise et confite en religion (catholique), se rencontrent à la faveur d’une révélation incongrue. Une infirmière du service maternité, leur apprend par lettre qu’elle a, le soir de Noël, douze ans plus tôt, échangé dans les berceaux, la fille Groseille avec le fils Le Quesnoy. Pour se venger de son amant, le gynécologue Mavial la laissant seule pour aller réveillonner avec son épouse juste après les deux accouchements. Bouleversés, les Le Quesnoy décident de garder Bernadette et de ne pas lui dire la vérité, et d’adopter Maurice, dit Momo. Celui-ci s’installe dans le pavillon douillet des siens et succombe aux charmes de sa «nouvelle» mère, tout en continuant ses larcins avec sa «fratrie»… Et Bernadette ne tarde pas à découvrir le pot aux roses.

Réalisé par

6.8 / 10
1MNavant
2MNaprès
Les avis sur Sens Critique
Isabelle Danel
Isabelle Danel
CHRONIQUEUR

Réalisateur reconnu de clips publicitaires à succès à la fin des années 1970 et au début des années 80, Etienne Chatiliez fit sa première incursion dans le monde du cinéma avec ce long métrage coécrit en compagnie de celle qui allait devenir sa complice attitrée, Florence Quentin, ex assistante de Maurice Pialat sur A nos amours. Faut-il encore le rappeler ? La vie est un long fleuve tranquille met en scène deux archétypes de familles françaises que la révélation d’une inversion de bébés à la naissance révolutionne de fond en comble.

Cette comédie recueillit, à sa sortie le 3 février 1988, les louanges de la presse —de Libération à Télérama en passant par les Cahiers du Cinéma et Positif—, il totalisa dans les salles plus de quatre millions de spectateurs et remporta, début 1989, quatre Césars : du scénario, du premier film, de la meilleure actrice dans un second rôle pour Hélène Vincent et du meilleur espoir féminin pour Catherine Jacob.

Mis à part le vétéran Daniel Gélin et Patrick Bouchitey révélé en 1976 par Alain Cavalier dans Le Plein de super et par Claude Miller dans La Meilleure Façon de marcher, qui campe un prêtre chantant et enthousiaste, le casting de La vie est un long fleuve tranquille est composé soit de grands acteurs de théâtre jusque-là cantonnés à des rôles secondaires au cinéma, comme Hélène Vincent et André Wilms, soit, pour la plupart, d’inconnus débutants tels que Catherine Jacob ou le jeune Benoît Magimel.

FILMOTV vous recommande

Même réal

Même casting

Pas si éloigné

Contexte

André Wilms

Film français dans lequel on entend une chanson interprétée par Mireille Mathieu, comme dans La vie est un long fleuve tranquille.

Etienne Chatiliez

Un père de famille découvre que son fils de six ans n’est pas le sien : il a été échangé avec un autre garçon, à la maternité, et ce dernier a été élevé par une famille plus modeste.

LE HAVRE DE AKI KAURISMÄKI (2011)

Vous aimerez peut-être dans le Pass Illimité