Bande Annonce de LA VIE EST UN LONG FLEUVE TRANQUILLEDécouvrez la bande Annonce de LA VIE EST UN LONG FLEUVE TRANQUILLE sur FilmoTVhttp://
Etienne Chatiliez
André WilmsBenoît MagimelCatherine JacobDaniel GélinHélène VincentAxel VicartCatherine HiegelJean-Brice Van KeerPatrick BouchiteyPraline Le MoultTara RomerValérie Lalonde

LA VIE EST UN LONG FLEUVE TRANQUILLE

90 mn

Note de SensCritique :

6.8 / 10
voir la bande annonce

Réalisateur : Etienne Chatiliez.

Casting : André Wilms, Benoît Magimel, Catherine Jacob, Daniel Gélin, Hélène Vincent, Axel Vicart, Catherine Hiegel, Jean-Brice Van Keer, Patrick Bouchitey, Praline Le Moult, Tara Romer. Valérie Lalonde

Synopsis : Deux familles du nord de la France, les Groseille et les Le Quesnoy, la première pauvre et adepte du système D, la seconde bourgeoise et confite en religion (catholique), se rencontrent à la faveur d’une révélation incongrue. Une infirmière du service maternité, leur apprend par lettre qu’elle a, le soir de Noël, douze ans plus tôt, échangé dans les berceaux, la fille Groseille avec le fils Le Quesnoy. Pour se venger de son amant, le gynécologue Mavial la laissant seule pour aller réveillonner avec son épouse juste après les deux accouchements. Bouleversés, les Le Quesnoy décident de garder Bernadette et de ne pas lui dire la vérité, et d’adopter Maurice, dit Momo. Celui-ci s’installe dans le pavillon douillet des siens et succombe aux charmes de sa «nouvelle» mère, tout en continuant ses larcins avec sa «fratrie»… Et Bernadette ne tarde pas à découvrir le pot aux roses.

Scénario : Etienne Chatiliez, Florence Quentin.
Musique : Gérard Kawczynski.
Pays : France
Tags : Comédie, 10 ans de Rire, Des beaufs, Familles recomposées, Familles françaises, Bourgeoisie, élite, haute, noblesse, de moins de 90 minutes, Famille loufoque, PLUS DE RIRE.

Inclus danspassillimite
voir ce film

Réalisateur reconnu de clips publicitaires à succès à la fin des années 1970 et au début des années 80, Etienne Chatiliez fit sa première incursion dans le monde du cinéma avec ce long métrage coécrit en compagnie de celle qui allait devenir sa complice attitrée, Florence Quentin, ex assistante de Maurice Pialat sur A nos amours. Faut-il encore le rappeler ? La vie est un long fleuve tranquille met en scène deux archétypes de familles françaises que la révélation d’une inversion de bébés à la naissance révolutionne de fond en comble.

Cette comédie recueillit, à sa sortie le 3 février 1988, les louanges de la presse —de Libération à Télérama en passant par les Cahiers du Cinéma et Positif—, il totalisa dans les salles plus de quatre millions de spectateurs et remporta, début 1989, quatre Césars : du scénario, du premier film, de la meilleure actrice dans un second rôle pour Hélène Vincent et du meilleur espoir féminin pour Catherine Jacob.

Mis à part le vétéran Daniel Gélin et Patrick Bouchitey révélé en 1976 par Alain Cavalier dans Le Plein de super et par Claude Miller dans La Meilleure Façon de marcher, qui campe un prêtre chantant et enthousiaste, le casting de La vie est un long fleuve tranquille est composé soit de grands acteurs de théâtre jusque-là cantonnés à des rôles secondaires au cinéma, comme Hélène Vincent et André Wilms, soit, pour la plupart, d’inconnus débutants tels que Catherine Jacob ou le jeune Benoît Magimel.

Le film d’Etienne Chatiliez ouvrit la brèche à un courant de comédies françaises à la méchanceté toute italienne. Il eut aussi le mérite de révéler des acteurs inconnus sur grand écran : tous sont excellents, mais seuls quelques uns bénéficièrent de l’effet colossal du film à commencer par le couple incarnant les Le Quesnoy, Hélène Vincent et André Wilms. La première, alors âgée de 44 ans, avait derrière elle une longue et belle carrière d’actrice au théâtre, sous la direction de Patrice Chéreau, Jean-Pierre Vincent (qu’elle épousa) et Bernard Sobel, entre autres.

A partir de 1977, elle était également passée à la mise en scène avec Franziska de Frank Wedekind où elle dirigeait son futur mari de cinéma, André Wilms, et a par la suite porté sur les planches des pièces d’Ibsen, Feydeau ou Shakespeare.  Le César en poche, elle multiplia les rôles sur grand écran, se faisant une spécialité de mères dans tous leurs états, de la mère supérieure de Saint Jacques la Mecque de Coline Serreau à la mère fantasque du Sens de la fête d’Eric Toledano et Olivier Nakache, en passant par la mère en fin de vie de Quelques heures de printemps de Stéphane Brizé.

Mais la pure découverte du film s’appelle Benoît Magimel. Alors âgé de 12 ans, il avait répondu à une petite annonce dans le quotidien Libération, garçon déluré, membre d’un groupe de musique punk, il devint immédiatement une valeur sûre. Acteur versatile et investi, il tourna avec les plus grands metteurs en scène français : Michel Deville, Benoît Jacquot, André Téchiné, Claude Chabrol… Tout en travaillant avec des réalisateurs de sa génération, comme Florent-Emilio Siri, Damien Odoul ou Guillaume Canet.  Il a remporté le prix d’interprétation masculine au Festival de Cannes en 2001 pour La Pianiste de Michael Haneke, et le César du meilleur second rôle en 2016 pour La Tête haute d’Emmanuelle Bercot.

Vingt cinq ans bientôt et pas une ride !

Il a fallu que je vérifie par deux fois : La vie est un long fleuve tranquille est sorti en 1988 ; mes enfants, tout jeunes à cette époque en connaissent des répliques entières par cœur ; un peu comme Le Père Noël est une ordure, qui est de 1982 ; faites l’expérience ...

Lire la suite
7
Impétueux

Tout se passe pour le mieux au sein de la famille Le Quesnoy, famille bourgeoise guindée et catholique pratiquante. Celle-ci habite une villa dans les beaux quartiers d'une ville du Nord de la France et leurs activités sont centrées sur le culturel et les bonnes oeuvres de ...

Lire la suite
8
Gérard Rocher

"la salooooooope"

La rencontre entre deux familles que tout sépare, ou presque... les bourgeois Le Quesnoy face aux cas sociaux Groseille. La faute à une infirmière qui, dans son jeune temps, a décidé d'échanger deux bébés à la maternité et qui aujourd'hui rétablit la vérité. Les ennuis ...

Lire la suite
9
raoulita
 
le contexte
  • Egalement interprété par
    André Wilms
  • Pas si éloigné
    Film français dans lequel on entend une chanson interprétée par Mireille Mathieu, comme dans La vie est un long fleuve tranquille.
  • Egalement realisé par
    Etienne Chatiliez
  • Dans le même genre
    Un père de famille découvre que son fils de six ans n’est pas le sien : il a été échangé avec un autre garçon, à la maternité, et ce dernier a été élevé par une famille plus modeste.
A voir également
Affiche du film Livide
Inclus danspassillimite
 
Affiche du film J EMBRASSE PAS
Inclus danspassillimite
 
Affiche du film LA CHÈVRE

à partir de

2.99
Inclus danspassillimite
 
Affiche du film MADAME DOUBTFIRE
Inclus danspassillimite
 
FilmoTV vous recommande
Affiche du film PREMIÈRE ANNÉE

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film MADEMOISELLE DE JONCQUIÈRES

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film SHEHERAZADE

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film MA FILLE

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film BLOOD SIMPLE (VERSION RESTAURÉE)

à partir de

2.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film BLACKKKLANSMAN - J AI INFILTRÉ LE KU KLUX KLAN

à partir de

4.99