LE BATTEUR DU BOLÉRO

Parce que le plan séquence de Patrice Leconte est aussi un cri d'admiration pour Villeret
Comédie - 1992 - France - 8 MIN - VF - Tous publics

Ce film court est une parenthèse, un retour à la forme courte alors que la carrière de cinéaste de Patrice Leconte est bien installée. Une envie toute simple en est à l’origine : celle de filmer Jacques Villeret, immense vedette alors, en plan séquence. Tandis que se déroule l’exécution du Boléro de Ravel par l’orchestre, son visage s’anime d’infimes variations...

6.2 / 10
6.2 / 10
1 min avant1 min avant
Stéphane Kahn
Stéphane Kahn
CHRONIQUEUR

Ce film court est une parenthèse, un retour à la forme courte alors que la carrière de cinéaste de Patrice Leconte est bien installée. Une envie toute simple en est à l’origine : celle de filmer Jacques Villeret, immense vedette alors, en plan séquence. Tandis que se déroule l’exécution du Boléro de Ravel par l’orchestre, son visage s’anime d’infimes variations traduisant la fatigue, les préoccupations, la lassitude, l’irritation. Quand le vivant, traqué par la caméra, fait doucement dérailler la mécanique d’un monument musical si bien ordonné…

Réalisé par

FILMOTV VOUS RECOMMANDE

Même réal

Même casting

Pas si éloigné

Le contexte

Jacques Villeret

Parce que c'est un des morceaux de bravoure les plus fameux d'Hitchcock: une longue scène de concert où tout le suspense repose sur le coup de gong du percussionniste.

Patrice Leconte

Parce que cet irrésistible court métrage animé des studios Pixar illustre la rivalité bruyante entre deux musiciens.

LE DÎNER DE CONS