Bande Annonce de LE CHE : L'ARGENTIN ET LA GUERILLA (LES 2 FILMS)Découvrez la bande Annonce de LE CHE : L'ARGENTIN ET LA GUERILLA (LES 2 FILMS) sur FilmoTVhttp:////content.filmotv.fr/elts/programmes/1384/fond/1384_w_500.jpg
Steven Soderbergh
Bencio Del ToroDemian BichirJulia OrmondSantiago CabreraVladimir CruzAlfredo de QuesadaAndrel MunarCatalina Sandina MorenoFranka PotenteJoaquim de AlmeidaJsu GarciaRodrigo SantoroLou Diamond PhillipsMatt Damon

LE CHE : L'ARGENTIN ET LA GUERILLA (LES 2 FILMS)

254 mn

Note de SensCritique :

5.1 / 10
voir la bande annonce

Réalisateur : Steven Soderbergh.

Casting : Bencio Del Toro, Demian Bichir, Julia Ormond, Santiago Cabrera, Vladimir Cruz, Alfredo de Quesada, Andrel Munar, Catalina Sandina Moreno, Franka Potente, Joaquim de Almeida, Jsu Garcia, Rodrigo Santoro, Lou Diamond Phillips. Matt Damon

Synopsis : Cuba, 1952 : le général Fulgencio Batista s'empare du pouvoir à Cuba. 13 juillet 1955, son opposant, Fidel Castro, rencontre Ernesto Guevara. Guevara se voit immédiatement confier une opération de guérilla en vue de renverser Batista. Les Cubains donnent au jeune rebelle un surnom courant en Argentine : "Che"... 26 novembre 1956 : Fidel Castro embarque pour Cuba avec 80 rebelles. L'offensive se solde par un massacre : seuls douze hommes en réchappent, dont le Che et Castro. Réfugiés dans la Sierra Maestra, les "barbudos" déclarent alors la "guerre totale" au régime de Batista...Suite à la Révolution Cubaine, bien décidé à défendre tous les peuples opprimés d’Amérique Latine, Ernesto Guevara part pour la Bolivie. Là, isolé et armé de son aura de meneur, il va mettre en place une force révolutionnaire et se battre à ses côtés contre le pouvoir en place dans une guérilla à l’issue sanglante…

Scénario : Benjamin A. Van Der Veen, Peter Buchman.
Musique : Alberto Iglesia.
Pays : Espagne | Etats-Unis d'Amérique | France
Tags : Guerre / Western, Histoires dans l'histoire, Aventure / Action, Conquérants et grands seigneurs, Révoltes, révoltés, révolutions, Héros historiques.

à partir de

7.99
voir ce film

Et vive la révolution. Surtout quand elle inspire à Steven Soderbergh, le réalisateur de Sexe Mensonge et vidéo, Erin Brokovich ou Ocean’s Eleven, un diptyque sur Ernesto Che Guevara. Che première partie L’Argentin et Che deuxième partie Guérilla que vous avez choisi de regarder d’affilée comme l’avaient fait les festivaliers à Cannes en 2008 lors de la présentation en compétition du film.

Ce n’est pas le premier film de l’histoire du cinéma à être composé de deux parties : Les enfants du paradis, Le mystère de la chambre jaune et Le parfum de la dame en noir, Jean de Florette et Manon des sources, Kill Bill volume 1 & 2 ou encore dernièrement Mesrine sont autant d’exemple.

Si Steven Soderbergha voulu consacrer deux films au Che, c’est non seulement parce que sa vie a des allures de roman d'aventures, mais aussi parce que le réalisateur s’est dit fasciné par les défis cinématographiques que représentaient l’illustration de la vision politique du Che et du processus par lequel un homme doté d'une volonté indomptable a découvert sa capacité à inspirer et mener d'autres hommes. D’où l’idée de Soderbergh de filmer les deux parties dans des styles et des cadrages différents : la première en cinémascope avec une mise en scène à la fois élégante et classique, la seconde au format 1.85 tourné souvent caméra à l’épaule, comme pour un reportage en pleine jungle.

Face à sa caméra, toujoursle même acteur : Benicio del Toro dont la force de la composition lui a valu le Prix d’interprétation à Cannes en 2008. Tourner avec Soderbergh lui porte d’ailleurs plutôt chance : sept ans auparavant, il avait remporté l’oscar du meilleur second rôle pour son interprétation de flic mexicain incorruptible dans Traffic du même réalisateur ! Un autre beau doublé.

« Jouer le Che a représentéun processus bien particulier et très différent de mes autres rôles.Comme il s’agit d'un personnage historique, il m’a fallu partir de l'homme et de ses écrits. Donc je suis périodiquement revenu aux propres textes de Guevara, » a déclaré Benicio Del Toro. Et il a eu largement le temps de l’étudier puisque ce diptyque sur le révolutionnaire a mis 7 ans à se monter.

Benicio del Toro qui n’est pas lepremier interprète du Che. C’est Francisco Rabal qui a créé le rôle au cinéma en en 1968 dans El Che Guevara d’Adriano Bolzoni. L’année suivante, c’est Omar Sharif qui s’y collait dans Che ! de Richard Fleischer dans lequel Jack Palance jouait lui Fidel Castro. Jsu Garcia qui joue Jorge Sotus dans le film de Soderbergh, a été Ernesto Guevara dans The Lost City, film de l’acteur Andy Garcia sur la révolution Cubaine. Mais on se souvient surtout qu’en 2002, on découvrait le Che jeune étudiant en médecine sous les traits de Gael Garcia Bernal dans Carnets de voyage du réalisateur brésilien Walter Salles. Un rôle que l’acteur connaissait pour l’avoir déjà interprété dans un téléfilm retraçant la vie de Fidel Castro !

Le "lider Maximo"qui a eu, lui aussi de nombreux interprètes outre Jack Palance, parmis lesquels Joe Mantegna, Antony LaPaglia ou Demian Bichir dans les deux films Steven Soderbergh.

Deux films mais aussi deux postes pour le réalisateur également directeur de la photo sous le pseudonyme de Peter Andrews, pour échapper aux règles très strictes des syndicats américains du cinéma. Comme quoi même les cinéastes doivent se révolter contre l’ordre établi…

Girlfriend experience

William Burroughs, inventant le cut-up, voulait faire effectuer à la littérature un « bond en avant narratif identique à celui du cinéma ». Coupant littéralement des journaux en quatre, puis réservant le même traitement à des pièces de Shakespeaere, les collant ensuite ...

Lire la suite
7
ludovico

Une poire pour la soif

Les rencontres prennent une autre tournure avec la culture du rapport de force. Quelle rencontre n'en est pas dénuée, me direz-vous ? Même le mariage, qu'on vante tant ces derniers jours, est le triomphe de la prostitution ! (critique écrite au moment du "mariage pour tous"). ...

Lire la suite
8
OVBC

Chastement passionnant.

Nous sommes en 2009 et c’est le moment où Steven Soderbergh est en pleine expérimentation. Il nous a servi Bubble, s’est amusé avec Ocean’s 12 et 13 et nous a livré le diptyque sur le Che. Du coup, il tente un nouveau truc avec The Girlfriend Experience. En le ...

Lire la suite
8
CeeSnipes
A voir également
Affiche du film L ÉTRANGE HISTOIRE DE BENJAMIN BUTTON

à partir de

7.99
Inclus danspassillimite
 
Affiche du film THE PLEDGE

à partir de

2.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film OCEAN S 12

à partir de

1.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film ALEXANDRE

à partir de

2.99
-50%
pour les abonnés
 
FilmoTV vous recommande
Affiche du film COMME DES BETES

à partir de

4.99
 
Affiche du film THE WAVE

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film DANS L OMBRE DE TEDDY RINER

à partir de

3.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film AMERICAN NIGHTMARE 3 : ELECTIONS

à partir de

4.99
 
Affiche du film INSAISISSABLES 2

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film LA TORTUE ROUGE

à partir de

3.99
-50%
pour les abonnés